Sheila trahie par son producteur : elle révèle d'où vient la rumeur disant qu'elle est un homme

·1 min de lecture

La rumeur, c'est le titre d'un des morceaux du nouvel album de Sheila. C'est aussi ce dont elle a été victime pendant de nombreuses années. A tout juste 17 ans, alors que sa carrière était en train de décoller grâce au morceau Vous les copains je vous oublierai jamais, certains l'accusaient d'être un homme. En réalité, la chanteuse soignait une anémie par des traitements aux hormones mâles, ce qui rendait sa voix plus grave. Mais si elle a mis de très longues années à se débarrasser de cette réputation, elle ne se doutait pas une seconde que l'homme derrière cette immonde rumeur était l'un de ses proches. Comme elle l'explique dans le dernier numéro de S, le magazine de Sophie Davant, le coupable n'était autre que son agent et producteur Claude Carrère. Mais ce n'est qu'en 2016, soit de nombreuses années après les faits, qu'elle l'a appris. "À l’époque, Claude m’a simplement dit : 'Tant qu’on parle de toi, c’est le principal'", a-t-elle confié à Sophie Davant.

Apprendre que celui qu'elle considérait comme "un grand frère" l'avait trahie a été un véritable choc pour Sheila. Il faut dire que c'est lui qui avait fait de "la petite fleuriste" qu'elle était la chanteuse reconnue qu'elle est aujourd'hui. Mais pour son agent, tout était une question d'argent. Il lui aurait d'ailleurs détourné des sommes colossales au cours de leurs vingt années de collaboration. "Je n’étais pas méfiante, je ne savais pas alors qu’il gardait pour lui des fortunes dont je n’ai jamais vu la couleur. Lorsque (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Emmanuel Macron avec Mcfly et Carlito : découvrez la date de la diffusion du concours d'anecdotes
Top Chef : Pierre Chomet repêché après son élimination, il répond aux critiques
Elodie Gossuin dépitée par ses ados : elle demande de l'aide à ses abonnés !
Jean Castex a-t-il commis une bourde en donnant son avis avant la fin du film ?
Mélanie Da Cruz déçue pour son compagnon Anthony Martial : elle exprime sa frustration

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles