Sheila : Jean-Marie Périer raconte l’enfer que lui faisait vivre son producteur Claude Carrère

·1 min de lecture

La carrière de Sheila a débuté au tout début des années 60, lorsque l’Hexagone se passionnera pour la musique « yéyé » et ses nombreuses icônes. C’est tout juste âgée de vingt ans que la chanteuse connaitra son premier grand succès. Au mois de février 1963 paraissait L’École est finie, qui deviendra un hymne intergénérationnel et permettra à son interprète d’accéder à la célébrité. Sheila devient une icône que tout le monde s’arrache. À l’époque produite par Claude Carrère, ce dernier fait tout pour faire fructifier l’image de sa jeune protégée, fondant notamment une marque de vêtements ainsi que plusieurs produits dérivés, notamment une poupée… Une période des plus délicates pour la jeune femme, comme l’a rappelé Jean-Marié Périer dans un message publié sur Instagram ce samedi 27 mars.

Photographe attitré des artistes estampillés « yéyé », Jean-Marie Périer a bien connu Sheila alors que cette dernière accédait tout juste au statut d’icône. Dans sa dernière publication Instagram, il décrit l’enfer que subissait la jeune artiste, alors cornaquée par son producteur Claude Carrère, en légende d’un cliché qu’il a pris d’elle en 1966 : « Devant moi la jeune Sheila et derrière, la tête sur mon épaule il y a Claude Carrère, son producteur. Il n’arrête pas de dire : « Jeune, jeune Sheila, souris, tu es jeune ! » Une heure ça a duré, son souffle dans ma nuque, un cauchemar. C’est son quotidien à la môme. Je crois bien qu’en dix ans, je n’ai jamais été seul avec elle dans une pièce. Autour (...)

Lire la suite sur le site de Voici

50' Inside : Delphine Wespiser parle du sujet tabou de la différence d'âge dans son couple
Enora Malagré « toujours malade » : elle n'abandonne pas son désir de devenir maman et évoque l'adoption
Olivier Duhamel : son fils adoptif a été arrêté par la police en "état de démence"
VIDEO Sidaction : Line Renaud ne savait pas que l'émission de France 2 lui était dédiée !
The Voice 2021 : ce drôle d'accessoire que Marc Lavoine devrait apporter sur le tournage