Basic Instinct : Sharon Stone piégée ? Elle raconte avoir giflé le réalisateur

·1 min de lecture

À la fin du mois de mars, l'icône du cinéma, Sharon Stone, va publier ses mémoires. Dans The Beauty of Living Twice, elle évoque sa jeunesse difficile en Pennsylvanie, son implication humanitaire, mais aussi sa vie amoureuse. D'ailleurs, l'Américaine de 63 ans a pris la décision de renoncer à l'amour. Dans une interview accordée à Drew Barrymore dans l'émission The Drew Barrymore Show, elle a révélé en avoir terminé avec les rencontres amoureuses. Dans son livre, elle va également faire mention des rôles pour lesquels elle aura à jamais marqué les esprits, dont celui du personnage de Catherine Tramell dans Basic Instinct. L'actrice est bien connue pour la scène dans laquelle elle décroise les jambes, sans sous-vêtements, lors d'un interrogatoire de police, dans le film sorti en 1992. Mais derrière ce passage, l'extrait des mémoires publié dans Vanity Fair nous informe qu'il se cache une vérité bien plus troublante que Sharon Stone semble avoir décidé de révéler.

Lors du tournage du long-métrage, Sharon Stone confie qu'elle n'avait aucune idée que ses parties intimes étaient réellement filmées. Tournée à huis clos face à quelques techniciens, elle raconte que le réalisateur Paul Verhoeven a interrompu la scène car "la culotte blanche" de l'actrice "se reflét[ait] dans la caméra" et lui a par la suite demandé de l'enlever. "On ne voit rien... Je te promets qu’on ne verra rien de ton intimité", lui aurait assuré le réalisateur. L'actrice nommée aux Oscars avoue même avoir giflé Paul (...)

Lire la suite sur le site de GALA

Le mensonge de trop : Meghan Markle et Harry admettent qu’ils ne se sont pas mariés en secret
Patrick Poivre d'Arvor accusé de viols : pourquoi Florence Porcel est retournée le voir
Meghan Markle : comment le palais a préparé la contre-attaque
Donald et Melania Trump : le symbole de leur splendeur dans un piteux état
Patrick Poivre d'Arvor et Florence Porcel : le récit perturbant de leur rencontre