Sharon Stone, son "caprice de diva" : Infractions pénales, retard... Une vente aux enchères tourne au cauchemar !

Présente à Cannes, Sharon Stone y a naturellement fait sensation. Dans une longue robe verte, volant presque la vedette à Kristen Stewart et Léa Seydoux à la montée des marches du dernier film de Cronenberg, le 24 mai, ou bien moulée dans une robe en cuir, somptueuse sur les marche du palais des Festivals, avant d'assister à la projection du film Elvis de Baz Luhrmann, elle a mis ce 75e Festival de Cannes à ses pieds. Mais la star américaine de 64 ans a-t-elle gâché une vente aux enchères ? Nos confrères de Nice Matin révèlent ce vendredi 27 mai une bien sombre histoire de "caprice de diva".

"Honteux", "scandaleux", ou bien encore "catastrophique", ce sont les mots lourds de sens qui ont été choisis pour dénoncer le "caprice de diva" de Sharon Stone. Marraine d'une vente aux enchères de Better World Fund, une organisation qui planifie des évènements prestigieux un peu partout dans le monde, elle était donc au rendez-vous à l'hôtel JW Marriott, en marge du Festival de Cannes, mais rien ne se serait passé comme prévu, rapportent nos confrères. L'un des 30 artistes dont les oeuvres étaient mises aux enchères au profit des Ukrainiens hospitalisés en Pologne a fait le récit édifiant du déroulé de l'évènement cannois.

Deux infractions pénales

"Sharon Stone est arrivée au dernier moment et a refusé de parler au commissaire-priseur, a-t-il...

Lire la suite


À lire aussi

Vincent Lindon, diva ? Ce caprice coûteux au Festival de Cannes...
Jean-Claude Brialy : Ses biens éparpillés, gros succès de la vente aux enchères !
Barbara Opsomer très énervée : son premier voyage avec son bébé tourne au cauchemar

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles