Shannen Doherty veut en finir avec le botox et les diktats de beauté d'Hollywood

·2 min de lecture

Shannen Doherty regrette le recours à la chirurgie esthétique sur les visages pour diminuer les traces du temps. 

Un plaidoyer à s'assumer telle que l'on est malgré les années qui passent. Shannen Doherty a diffusé un message positif pour les femmes sur Instagram, regrettant le recours à la chirurgie esthétique pour diminuer les traces physiques du temps. «Je regarde des films ce soir et je remarque qu'il y a peu de personnages féminins auxquels je peux m'identifier. Vous savez, des femmes sans botox, sans lifting. Les femmes qui assument leur visage et toute l'expérience qu'il montre», a écrit l'ancienne star de «Beverly Hills» et «Charmed» en commentaire d'une photo sur laquelle elle se montre sans maquillage.

"J'aime le fait d'avoir vécu et que mon visage reflète ma vie"

«J'ai vécu. J'aime le fait d'avoir vécu et que mon visage reflète ma vie. J'ai survécu à beaucoup, au cancer oui, mais à beaucoup plus que ça. Je m'assume aujourd'hui. Enfin», ajoute-t-elle, assurant en avoir «fini avec l'image que les magazines et Hollywood essayent de nous imposer. Je veux voir plus de femmes comme moi. Des femmes comme nous».

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

A lire aussi : Alyssa Milano, Sarah Michelle Gellar...Les stars soutiennent Shannen Doherty, malade du cancer

Shannen Doherty avait parlé publiquement de son cancer du sein pour la première fois en 2015. Deux ans plus tard, elle annonçait être en rémission. Mais l'état de santé de l'actrice de 50 ans s'est de nouveau dégradé au fil des mois et elle a fait savoir en février 2020 qu'elle menait de nouveau le combat contre son cancer, qui a évolué au stade 4.


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles