Shannen Doherty s’en prend aux actrices botoxées : "Je veux voir des femmes comme moi"

·1 min de lecture

Ces dernières années ont été particulièrement éprouvantes pour Shannen Doherty. Si elle a longtemps brillé sur le petit écran, en jouant des rôles iconiques dans des séries cultes, comme La petite maison dans la prairie, Beverly Hills ou encore Charmed, l’actrice livre depuis une bataille acharnée contre un cancer. Diagnostiquée pour la première fois en février 2015, elle n’a jamais hésité à partager son quotidien éprouvant avec ses millions de fans, levant tous les tabous qui subsistent autour de la maladie. Après avoir annoncé sa rémission il y a trois ans, Shannen Doherty a révélé en 2020 que son cancer était malheureusement revenu.

Désormais, l’inoubliable interprète de Prue Halliwell veut plus que tout délivrer des messages puissants et inspirants. Sur son compte Instagram où elle est suivie par plus d’un million d’abonnés, l’actrice de 50 ans partage de nombreux moments de son quotidien, de l’amour qu’elle porte à ses amies à ses coups de coeur… ou coups de gueule. Ce fut ainsi le cas dimanche 6 juin. En légende d’un selfie d’elle au naturel le plus complet, Shannen Doherty s’est livrée sans filtre. "J'ai regardé des films ce soir et j'ai remarqué qu'il y avait peu de personnages féminins auxquels je pouvais m'identifier. Vous savez, des femmes sans injections, sans Botox, sans lifting" a-t-elle débuté.

C’est un fait : depuis plusieurs années, la chirurgie esthétique est presque entrée dans les moeurs tant la pratique est devenue courante. Mais pour Shannen Doherty, les actrices (...)

Lire la suite sur le site de Télé-Loisirs

"C'est comme mon gosse" : Cécile (Mariés au premier regard) inquiète pour son chien Elvis, hospitalisé
Nabilla : en vacances aux Maldives, elle publie une photo incendiaire en monokini sur Instagram !
Emily Ratajkowski fête son anniversaire ultra sexy en maillot de bain, et avec son bébé dans les bras, mais les internautes sont furieux !
Christine Kelly insultée en pleine rue de Paris, une plainte devrait être déposée
"J’étais enceinte et je crois que je ne le suis plus" : le témoignage bouleversant de Céline Kallmann, journaliste sur RMC

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles