Shanna Kress et Jonathan Matijas dévoilent le prénom et le sexe de leur bébé "qui est parti"

Le 1er mai 2022, Shanna Kress et Jonathan Matijas ont annoncé une jolie nouvelle à leurs followers sur Instagram. Alors qu'ils essayaient de faire un enfant depuis déjà un petit moment, Shanna est enfin tombée enceinte. Et surprise ! Ils ont dévoilé que la jeune femme attendaient des jumeaux. "2 + 2 = NOUS ❤️ C'est des JUMEAUX 😱❤️ Le plus beau jour de notre vie arrive ! 👫🏻+👼👼" et "C'est de jumeaux ! Merci la vie ! On a besoin d'un peu de temps pour nous. On revient vite. Merci pour vos messages. Gros bisous à tous" avaient écrit les deux futurs parents sur Instagram.

Malheureusement, une mauvaise nouvelle est venue gâcher leur bonheur : un des deux bébés est atteint de trisomie 21. Shanna et Jonathan ont alors pris la dure décision "d'arrêter son coeur". Un choix qui leur a valu des critiques de certains internautes, mais les deux amoureux n'ont pas hésité à leur répondre.

"Je me dois d'être fort"

Ce vendredi 17 juin 2022, Shanna et Jonathan ont posté une vidéo sur leur chaine Youtube. Dedans, on les voit le jour de l'intervention. "Il y a des gens qui n'ont pas de bras, pas de jambes, il y a des enfants qui sont à l'hôpital, ils sont enfermés, ils ne peuvent rien faire... Il y a toujours pire. (...) Je relativise à mort, il faut vraiment accepter toutes les situations" relativise celle qui a clashé Les Marseillais.

Jonathan a lui aussi partagé son immense tristesse avant que le...

Lire la suite


À lire aussi

Rym Renom et Vincent Queijo parents : ils dévoilent le sexe et le prénom de leur deuxième enfant
Jonathan Matijas auditionné par la police pour l'affaire Illan : ça part en violentes insultes sur les réseaux
Maddy Burciaga enceinte de Benjamin Samat : fille ou garçon ? Ils dévoilent le sexe du bébé

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles