A Shanghai, la politique du chien unique

Libération.fr

Autrefois prohibée, en tant que dérive bourgeoise, la possession d’animaux domestiques est aujourd’hui un signe extérieur de richesse en Chine. Et les propriétaires de chiens ne lésinent pas sur les moyens pour les «customiser». A découvrir en diaporama. Photo Johannes Eisele. AFP



Retrouvez cet article sur Liberation.fr

«Masha et Michka», l’épopée russe
Suicidaire
La Chine, nouvelle place verte
Solaire : l’Inde, un pays COP-modèle
L'Autriche veut exclure les travailleurs étrangers des nouveaux emplois

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages