Shakira : Le parquet espagnol réclame plus de 8 ans de prison contre la chanteuse accusée de fraude fiscale

Colombian singer Shakira arrives for the screening of the film
LOIC VENANCE / AFP Colombian singer Shakira arrives for the screening of the film "Elvis" during the 75th edition of the Cannes Film Festival in Cannes, southern France, on May 25, 2022. (Photo by LOIC VENANCE / AFP)

LOIC VENANCE / AFP

Shakira avant la projection du film « Elvis » au Festival de Cannes, le 25 mai 2022.

JUSTICE - Accusée de fraude fiscale en Espagne, la star colombienne Shakira risque gros. Le parquet de Barcelone a annoncé, ce vendredi 29 juillet, qu’il demanderait plus de huit ans de prison pour fraude fiscale contre la chanteuse, qui refuse tout accord et se dit prête à aller au procès. La justice doit maintenant décider de la tenue d’un procès et de sa date.

Le parquet accuse l’interprète des hits Hips don’t lie, Waka Waka ou Loca d’une fraude fiscale de 14,5 millions d’euros sur les années 2012, 2013 et 2014. Selon l’accusation, Shakira vivait en Espagne depuis 2011, année où sa relation avec le footballeur du FC Barcelone Gerard Piqué a été rendue publique, mais avait maintenu sa résidence fiscale aux îles Bahamas, considérées comme un paradis fiscal, jusqu’en 2015. Le couple, qui a deux enfants, a annoncé sa séparation en juin.

De leur côté, les avocats de Shakira estiment que jusqu’en 2014, la plus grande part de ses revenus provenaient de ses tournées internationales et qu’elle ne vivait pas plus de six mois par an en Espagne, condition requise pour établir sa résidence fiscale dans le pays. En mai, un tribunal de Barcelone avait rejeté un recours de la chanteuse qui réclamait un abandon des poursuites.

Plus d’informations à venir...

Vous ne pouvez visionner ce contenu car vous avez refusé les cookies associés aux contenus issus de tiers. Si vous souhaitez visionner ce contenu, vous pouvez modifier vos choix.

Lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles