Shakhtar-OM: "Je ne suis pas un entraîneur pour jouer en 5-3-2", la grosse mise au point de Gattuso sur le système de jeu

Gennaro Gattuso avait à cœur de faire une mise au point au sujet de son système de jeu. Et d'affirmer une bonne fois pour toutes qu'il n'aime pas évoluer à cinq défenseurs, qu'il ne se sent pas à l'aise dans cette organisation, qu'il avait essayée avec succès à partir du match contre l'OL au Vélodrome, avant de l'abandonner en janvier, au fil des absences, des blessures ou de l'évolution de son effectif après le mercato.

>> Shakhtar-OM, toutes les infos EN DIRECT

Ce mercredi, à la veille du barrage aller de Ligue Europa contre le Shakhtar Dontesk (ce jeudi à 18h45 sur RMC Sport 1), l'entraîneur italien a d'abord répondu aux questions de RMC Sport à ce sujet. Un peu agacé que l'hypothèse d'une défense à cinq, et donc trois axiaux, redevienne d'actualité avec le retour de tous les défenseurs centraux, notamment Mbemba. Au-delà du fait que le défenseur congolais ne sera pas apte à débuter ce jeudi, Gattuso a été très cash, au sujet du système de jeu.

"Si c’est pour faire ça, je préfère ne pas entraîner"

"J’ai aussi six attaquants, alors si je laisse un système en 5-3-2, je dois en laisser quatre sur le banc !", a-t-il ironisé au micro de RMC Sport. "Et là je crois qu’il y a un problème ! Si vous pensez que je dois pratiquer un football avec lequel je n’ai pas de feeling, ça n’a pas de sens. Je n’aime pas défendre uniquement et jouer en contre-attaque, ce n’est pas mon histoire footballistique. Et si toi et certains de tes collègues pensent que la solution viendra du 5-3-2, c’est votre conviction pas la mienne !"

Et Gattuso enchaîne, toujours au micro de RMC Sport: "Je le répète, on a encaissé huit buts depuis le match contre Clermont, dont cinq sur coup de pied arrêté. Et je pose une question : combien d’actions ont les équipes adverses ? Alors qu’on jouait en 4-3-3. Très peu! Alors de quoi vous parlez, pourquoi on parle de ça, de système, de chiffres, de défendre en 5-3-2, de rester dans les 30 derniers mètres… Si c’est pour faire ça, je préfère ne pas entraîner! Je ne suis pas ce genre d’entraîneur, moi j’aime contrôler le match et je pense que j’ai les joueurs pour le faire!"

Le sujet abordé plusieurs fois avec Longoria et Benatia

Gennaro Gattuso en a ensuite remis une couche en conférence de presse. "Quand j’ai vu que l’équipe était en difficultés (en novembre, NDLR), alors j’ai pris l’initiative de passer à cinq derrière. Car les joueurs avaient besoin de solidité. Et ça je l’ai dit aux dirigeants: je ne suis pas un entraîneur pour jouer en 5-3-2, attendre, défendre. Je dois faire ce que j’aime! Vous trouvez qu’on est agressé ou en souffrance avec une ligne de 4 derrière? Non ! Alors pourquoi penser que cinq défenseurs, cela résoudrait tous nos problèmes?!"

Selon nos informations, cette discussion sur le système de jeu a effectivement été évoquée plusieurs fois avec Pablo Longoria et Medhi Benatia. Mais Gattuso veut désormais faire du Gattuso, dans son management avec ses joueurs (il a promis qu’il allait durcir le ton) et dans son système de jeu. L’Italien veut rester fidèle à ses principes de jeu. Et ne plus se renier. Quitte à déplaire... et hausser le ton face aux micros.

Article original publié sur RMC Sport