Sexualité : faut-il tout essayer ?

La rédaction d'Allodocteurs.fr
Faire l'amour à plusieurs, dans toutes les positions, en cuir ou en latex... Si on en croit les magazines, il faudrait tout essayer pour avoir une sexualité épanouie. Petite revue de presse sur la question.

La curiosité n'est certes pas un vilain défaut. Mais l'inflation d'articles sur les pratiques sexuelles les plus inattendues, l'accessibilité du porno via Internet ne peuvent-ils pas poser de problèmes ? Ne risquent-ils pas de mettre la pression et de complexer ceux qui n'ont pas eu l'occasion d'essayer ou n'ont tout simplement pas osé ?... Notre journaliste, Mélanie Morin, s'est penchée, à travers différentes lectures, sur cette épineuse question : faut-il tout essayer en matière de sexualité ?

Des pratiques sexuelles qui se diversifient

Connaissez-vous l'axilisme ? Un article paru dans Vice, intitulé "Il est grand temps de parler des fétichistes des aisselles", est consacré à cette pratique qui consiste à titiller, voire plus si affinités, les aisselles et à en faire le principal objet de désir et de plaisir. Il existe une communauté très active sur Internet. Autre pratique : la forniphilie. Un article paru dans Femme actuelle, "La forniphilie ou l'art de transformer son partenaire en meuble pour s'exciter", explique que "le dominant peut faire ce qu'il veut de son partenaire. Si celui-ci doit être une table, libre à son maître de lui déposer une nappe dessus et d'y poser des pieds". La forniphilie est une pratique sexuelle que l'on retrouve notamment dans la pornographie japonaise. Elle consiste à réduire son ou sa partenaire à l'état d'objet.

Plus on cherche des pratiques sexuelles, plus on en trouve. Maïa Mazaurette, journaliste et auteure spécialiste des tendances sexuelles, le résume (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi