Sexualité des astronautes : « le plaisir n'est pas optionnel, il est essentiel »

·2 min de lecture

La démocratisation de l’accès à l’espace, le développement économique de l’orbite basse avec un ensemble de nouvelles activités commerciales, scientifiques, défensives et touristiques amèneront de plus en plus d’hommes et de femmes à vivre et à travailler dans l’espace. En outre, les grands projets d’exploration humaine du Système solaire (retour sur la Lune, voyages vers Mars et des astéroïdes) s'effectueront lors de séjours qui seront de plus en plus longs. Et n’oublions pas Elon Musk qui s'est engagé à faire de nous une « espèce interplanétaire » avec une installation durable sur Mars, raison pour laquelle il a fondé SpaceX en 2002.

Or, la vie sexuelle de ces personnes en orbite n’a jamais été abordée du point de vue « humain » par les agences spatiales qui jugent ce sujet tabou. Pourtant, l'amour et le sexe sont au cœur de la vie humaine. À cela s’ajoute que la sexualité humaine ne se limite pas à la reproduction. C'est une chose d’envoyer des rovers sur une autre planète ou de lancer des millionnaires sur orbite, c’en est une autre d'envoyer des humains vivre dans l'espace pendant de longues périodes.

Faire l'amour est-il possible dans l'espace ?

Qu’en est-il de la vie sexuelle dans l’espace ? Pour répondre à cette question, We-Vibe, l’une des principales marques mondiales de produits dédiés au plaisir, et Erobotics Research Consulting, une équipe de chercheurs spécialisés dans la sexologie dans l’espace, viennent de publier la première partie de leur rapport intitulé « La Sex Tech dans l’espace ? La pertinence de la sexualité dans l'espace pour le public et les agences ». Il est disponible ici.

La sexologie spatiale, l'étude scientifique complète de l'intimité et de la sexualité extraterrestres

Si les activités sexuelles dans l'espace, que ce soit en couple ou en solitaire, seront inévitables dans ces scénarios à long terme, la communauté scientifique n'a pas encore trouvé de solutions aux nombreux obstacles physiques pouvant empêcher d’avoir une sexualité hors...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles