Sexisme : le mea culpa de Pierre Ménès

Par LePoint.fr
·1 min de lecture
Pierre Ménès a présenté ses excuses à trois journalistes.
Pierre Ménès a présenté ses excuses à trois journalistes.

Une semaine après la polémique, Pierre Ménès fait son mea culpa. Coupé au montage lors de la diffusion du documentaire de Marie Portolano Je ne suis pas une salope, je suis journaliste, sur Canal+, le journaliste est accusé par différents témoignages et par des images d'anciennes émissions d'avoir multiplié les agressions sexuelles. Dans la séquence coupée, diffusée dès le lendemain dans l'émission de Cyril Hanouna, Pierre Ménès remettait en cause ces accusations, dénonçant « la société » et l'impact du mouvement #MeeToo.

Quelques jours après une première prise de parole sur C8, Pierre Ménès présente ses excuses à trois victimes, cette fois-ci sur les réseaux sociaux. Sont mentionnées Isabelle Moreau, avec qui il a travaillé pendant des années au Canal Football Club, Francesca Antoniotti, embrassée sans son consentement sur un plateau il y a quelques années, et Marie Portolano, réalisatrice du documentaire, à qui il aurait soulevé la jupe sous les yeux du public.

« Je regrette sans aucune ambiguïté tous ces gestes du passé »

« Depuis la diffusion du doc de Marie Portolano, beaucoup de victimes se sont exprimées notamment à mon encontre. J'écoute et je respecte la parole libérée. Après avoir échangé avec chacune de ces victimes, et après avoir lu tous vos messages sur les réseaux sociaux, je tenais à vous dire que je regrette sans aucune ambiguïté tous ces gestes du passé qui ne se justifiaient aucunement. J'ai causé de la peine et de la gêne à des amies sans [...] Lire la suite