Une sexagénaire victime d'un préjudice sexuel après un accident de la route ?

En février dernier, une sexagénaire était à la barre de la 2e chambre civile du tribunal de Marseille. Elle souhaitait être indemnisée après avoir été victime d'un accident de voiture en novembre 2016 dans un tunnel de la cité phocéenne. Cette dernière avait été percutée par l'arrière de son véhicule, ce qui lui aurait causé un coup de lapin. Jusqu'ici, rien d'extraordinaire... Mais la victime, âgée de 64 ans, a beaucoup fait rire le tribunal et notamment sa présidente, comme le rapporte La Provence. En effet, selon elle, le montant de son indemnisation s'élèverait à 48 000 €, car l'accident lui aurait causé plusieurs préjudices et engendré de nombreux frais tels que les séances de kiné et autres dépenses de soins pour tenter de reprendre une vie normale.

Depuis l'accident, la séxagénaire ne peut "plus satisfaire son mari comme au temps habituel"

Une vie qu'elle semble cependant ne pas être parvenue à retrouver. En effet, la victime de l'accident de voiture n'a pas hésité à lever un préjudice plutôt insolite auquel peu de gens auraient pensé (ou osé dire)... On parle, ici, d'un préjudice sexuel. La sexagénaire a mis en avant le fait que, depuis l'accident, elle ne pouvait "plus satisfaire son mari, ni lui faire de fellations comme au temps habituel (...) à moins d'utiliser un coussin", indique le quotidien. Un désagrément que son avocate n'a même pas osé défendre publiquement à la barre. Mais qu'un expert a tout de même précisé (...)

Lire la suite sur Closermag.fr

Nordahl Lelandais : le témoignage glaçant d'une mère dont la fille a été agressée sexuellement par un proche
TEMOIGNAGE. "Nous avons failli mourir pendant ma demande en mariage sous les tropiques"
Un jeune candidat aux municipales tué froidement ? Cette mort brutale qui intrigue les gendarmes
Un drame rarissime et fatal se produit en fôret pour une femme qui promenait ses chiens
TEMOIGNAGE. "Mon neveu se réveille après onze mois de coma sans rien savoir de la pandémie de coronavirus"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles