Sex and the City : harcèlement sexuel sur le tournage de la série, une doublure témoigne

·1 min de lecture

Sex and City prémices de l'empowerment féminin tel qu'il est défendu aujourd'hui ? Rien n'est moins sûr si l'on en croit Heather Kristin, doublure de l'une des actrices et qui livre aujourd'hui un douloureux témoignage dans le magazine américain Glamour. Celle qui fut pendant quatre ans la doublure de Kristin Davis - Charlotte dans la série - a raconté comment l'expérience fut celle qui mit un terme à son rêve hollywoodien. Heather Kristin révèle que dès son plus jeune âge elle a imaginé son nom en haut de l'affiche, économisant chaque dollar gagné pour se payer des études dans une école de théâtre. Entre 23 et 27 ans, la jeune femme enchaîne les petits boulots mal rémunérés en attendant sa chance... Celle-ci se présente enfin le jour où un ami qui lui trouve une ressemblance avec Kristin Davis lui suggère de devenir sa doublure sur Sex and the City. Elle est d'abord recalée avant d'être rappelée.

Heather Kristin se souvient de bons moments avec certains sur le plateau, des moments de complicité presque familiale mais elle se se souvient aussi de moments de malaise, comme les blagues lourdes de certains techniciens. « Certains plaisantaient en disant que ma poitrine était fausse (elle ne l'était pas) pire encore, certains ont suggéré que j'avais fait des fellations à une personne haut placée (ce n'était pas le cas non plus). Après cela, il y avait des jours ou je n'avais pas envie de venir travailler, mais j'avais besoin de mon salaire. J'ai donc ignoré les commentaires. Jusqu'à (...)

Lire la suite sur le site de Voici

Estelle Dossin (Mariés au premier regard) : la psychologue répond aux critiques sur l'aspect scientifique du programme
VIDEO Tout le monde veut prendre sa place : Nagui subtilement chambré par un candidat
Marion Jollès : comment elle a convaincu Romain Grosjean de prendre une grande résolution
Regé-Jean Page récompensé pour son rôle dans la série Bridgerton, l'acteur exulte !
Jean-Luc Reichmann : ce qui était "hors de question" qu'il accepte pour la nouvelle saison de Léo Matteï