Le "seum" belge inspire les meilleurs jeux de mots sur les réseaux sociaux après la Coupe du monde 2018

Maxime Birken
Le tout premier tweet à l'origine du phénomène sur Twitter.

COUPE DU MONDE - Les propos teintés de frustration tenus par certains joueurs belges après la demi-finale du Mondial-2018 face à l'équipe de France ne sont pas près d'être oubliés par les supporters des Bleus.

Les critiques formulées par certains Diables rouges (Thibaut Courtois, Eden Hazard et Vincent Kompany notamment) sur la qualité du football pratiqué par l'équipe de Didier Deschamps en Russie, ont inspiré de nombreux internautes qui s'amusent de la déception belge après leur défaite en demi-finale.

Pour traduire cette déception, le drapeau de la patrie des Diables rouges a très rapidement remplacé le mot "seum" sur Twitter. "Avoir le seum", qui comme le rappelle France Culture signifie "être énervé ou même dégoûté, ou encore avoir la poisse", est un terme très répandu dans le langage courant, en particulier chez les jeunes.

Le "seum" de la Belgique donne lieu à de très nombreux détournements et jeux de mots parfois très drôles mais aussi un peu arrogants, il faut bien l'avouer. Deuxième étoile oblige...