"Seuls les Vivants", de Lou Berney : deux survivants affrontent le passé à Oklahoma City

·1 min de lecture

La réalité et la fiction font souvent bon ménage. Le nouveau livre de l'Américain en est encore une fois la preuve. Lou Berney est originaire d'Oklahoma City. Un premier fait-divers va défrayer la chronique locale. Deux hommes déboulent dans un entrepôt de viande et tuent les six employés, dont quatre étaient des adolescents. Deux ans plus tard, ce sont deux jeunes filles qui disparaissent sans laisser de traces lors d'une foire agricole. Lou sait-il déjà qu'il sera écrivain?

 

Lire aussi - "Tu ne trahiras point" de Karim Madani : une plongée dans le monde des premiers graffeurs parisiens

En tout cas, ces événements tragiques et inexpliqués restent gravés dans sa mémoire et à l'âge adulte, lorsqu'il a décidé de prendre la plume, il s'y attaque sous la forme d'un roman Noir. Lou Berney choisit de mettre en scène deux personnages qui d'un premier abord n'ont rien en commun. Wyatt travaille comme détective privé et vit à Las Vegas, la ville de tous les péchés. Pas d'imperméable craspouille, de bureau délabré ou de bouteille de mauvais alcool planqué dans le tiroir : Wyatt est un détective nouveau genre qui ne porte même pas d'armes. Il a un passé de journaliste qui lui semble assez proche du métier de détective.

Deux destins, deux survivants

Un jour, la porte s'ouvre et Gavin, le type chargé de la sécurité et de la surveillance du Mirage, pénètre les lieux. Il a une nouvelle affaire à lui proposer. Sa femme lui casse les pieds avec ça, donc Wyatt serait assez sympa d'accepter, d'a...


Lire la suite sur LeJDD

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles