"La seule opposition à Macron": le RN dévoile son affiche de campagne pour les législatives

Affiche du Rassemblement national pour les élections législatives 2022 - BFMTV
Affiche du Rassemblement national pour les élections législatives 2022 - BFMTV

Après sa défaite au second tour de l'élection présidentielle, Marine Le Pen entend bien être la première opposante à Emmanuel Macron. C'est le sens de la nouvelle affiche du Rassemblement national, obtenue par BFMTV, qui sera utilisée lors de la campagne des élections législatives.

Marine Le Pen et Jordan Bardella appellent les Français à voter pour "la seule opposition à Macron." Existant également au format "tract", le document explique que les députés RN agiront "pour stopper l'immigration de masse et rétablir l'ordre", pour"garantir la retraite à 60 ans pour ceux qui commencent à travailler tôt", ou encore pour "investir dans l'hôpital public"

Le Rassemblement national plaide pour "ne pas laisser les pleins pouvoirs à Macron", arguant qu'un vote pour les futurs élus du parti pourra empêcher "la submersion migratoire et le laxisme face à l’insécurité" et "le mépris à l'égard des Français.

"Vous avez encore le pouvoir de changer votre quotidien!"

Toutefois, le choix sémantique peut interroger: aux côtés de Jordan Bardella sur la photo de l'affiche, Marine Le Pen, définit le vote Rassemblement national comme "la seule opposition à Macron", et se voit donc déjà... dans le camp des perdants et n'ayant pas la majorité. A la différence de Jean-Luc Mélenchon, qui propose aux Français de l'envoyer à Matignon en votant pour les députés de la Nouvelle union populaire écologique et sociale.

Pour ces législatives, l'objectif premier du Rassemblement national sera en effet de constituer un groupe à l'Assemblée nationale. Il faudra pour cela obtenir au moins 15 élus, contre moins de dix aujourd'hui.

876450610001_6305127808001

Et la tâche sera compliquée. Car si Marine Le Pen est arrivée en tête lors de l'élection présidentielle dans des dizaines de circonscriptions, les rapports de force locaux, avec un vote contre l'extrême droite au second tour, peuvent conduire le parti à échouer dans de nombreux territoires.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles