"Le seul moment où j'ai hurlé de douleur..." : Lou Pernaut, sans filtre 2 mois après la mort de son père

Déjà plus de deux mois que Jean-Pierre Pernaut est mort. En effet, c'est le 2 mars 2022 que ses proches ont annoncé la terrible nouvelle. L'ancien présentateur star du 13H de TF1 s'est éteint à l'âge de 71 ans. Alors qu'il souffrait d'un cancer du poumon qu'il soignait par radiothérapie, il a dû faire face à un autre pépin de santé qui lui sera fatal : une artère bouchée pour laquelle il a été opéré à coeur ouvert puis placé dans un profond coma avant de rendre l'âme. Le regretté JPP laisse derrière lui une famille dévastée, à commencer par sa fille Lou Pernaut, née de ses amours avec l'ancienne Miss France Nathalie Marquay. Sur les réseaux sociaux, la jeune femme de 19 ans se livre sur son deuil.

Dimanche 15 mai 2022, Lou Pernaut se saisit de son compte TikTok, réseau social où elle est très active, et poste une nouvelle vidéo. Dessus, la jolie brune fait du play-back au son du titre Only love can hurt like this (NDLR : en français, "seul l'amour peut blesser comme cela") de Paloma Faith. Et d'expliquer en quelques mots l'un des moments les plus durs pour elle après la mort de son père : "Quand à l'église, ma meilleure amie est venue me voir et que c'est le seul moment où j'ai vraiment hurlé de douleur ce jour-là." En légende de ces images, la fille de Jean-Pierre Pernaut cite cette même amie prénommée Violette et lui adresse une belle déclaration : "Je t'aime."

Une terrible scène datant...

Lire la suite


À lire aussi

Pamela Anderson divorce : fin de son mariage avec Dan Hayhurst... après 13 mois seulement !
Mimie Mathy à nouveau endeuillée : mort de sa mère Roberte, deux mois après son père
Valentin Montand revient sur la douleur de l'exhumation du corps de son père : "Un moment difficile"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles