"On s'est manqué mutuellement" : les collégiens en situation de handicap font aussi leur rentrée après deux mois de confinement

Benjamin Illy

Dans les collèges de la France classée en zone verte, les élèves en situation de handicap ont eux aussi fait leur rentrée lundi 18 mai. Le confinement, les risques liés au coronavirus, les gestes barrières ont bousculé leurs repères difficilement acquis. Le retour en classe pour eux est jugé "prioritaire" par la ministère de l’Éducation Nationale. Nous avons pu assister à la rentrée d'une classe de collégiens âgés de 13 à 15 ans, en situation de handicap, à Niort (Deux-Sèvres), au collège Philippe de Commynes.

>> Coronavirus : suivez l'évolution de la crise sanitaire dans notre direct

Deux mois qu'Esteban, 14 ans, n'était pas retourné au collège. Pourtant, quand on lui demande si sa professeur lui avait manqué, la réponse fuse : c'est "non", mais c'est surtout pour taquiner Hélène Robichez, professeur référente pour cette classe de collégiens en situation de handicap, intégrée au dispositif Ulis, Unité localisé pour l'inclusion scolaire. Pour elle qui suit cette classe et ces élèves pendant quatre années consécutives, "ce sont des élèves qui gagnent à être connus".

"Revenir au collège, c'est bien. Les cours m'ont manqué", reconnaît Esteban. "On s'est eu au téléphone quand même toutes les semaines, alors ça va", relativise Hélène Robichez, qui encadre ces élèves, qui souffrent pour la plupart de troubles (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi