"Tout s'est effondré" : Elisabeth Guigou revient sur l'affaire DSK

·1 min de lecture

En mai 2011, l'affaire DSK éclatait après les révélations de Nafissatou Diallo, une employée du Sofitel. Celle-ci accusait Dominique Strauss-Kahn d'agression sexuelle. Celui qui était favori dans les sondages pour la présidentielle de 2012 a été poursuivi mais si l'affaire s'est réglée suite à un accord financier, la réputation de l'ex-compagnon d'Anne Sinclair en a pâti. Un documentaire a d'ailleurs été consacré à l'histoire, sur Netflix, et dans lequel plusieurs personnalités politiques comme Jack Lang ou Elisabeth Guigou témoignent.

Alors que les propos qu'elle y tient ont fait couler beaucoup d'encre et qu'elle est prise à partie dans l'affaire Olivier Duhamel, Elisabeth Guigou, présidente de la commission sur l’inceste et les violences sexuelles, a accordé un entretien à nos confrères de Loopsider. Attaquée par Tristane Banon qui lui a reproché ses fréquentations comme Dominique Strauss-Kahn ou Olivier Duhamel, accusé d'inceste, elle a répliqué. "À partir du moment où l'affaire a éclaté, et que nous avons vu tous dans la sidération, cette part d'ombre terrible. (...) Toutes les qualités que nous lui avions reconnues auparavant, là, tout ça s'est effondré," a-t-elle expliqué. Ajoutant au passage qu'elle était reconnaissante de l'existence des mouvements féministes.

Dans La Familia Grande, à paraîtra ce jeudi 7 janvier aux éditions du Seuil, Camille Kouchner assure qu'il y a trente ans, son beau-père Olivier Duhamel, aurait profité de son frère jumeau. Elisabeth Guigou était (...)

Lire la suite sur le site de GALA

VIDÉO - Bernard Montiel révèle son salaire sur TF1 : certains n'en reviennent pas
Affaire Olivier Duhamel : Luc Ferry “sidéré” par les révélations
"C'est décourageant !" : Apolline de Malherbe affligée par la rave party en Bretagne
Roselyne Bachelot s’agace face à Thomas Sotto : « On n’est pas sourds »
Guillaume Durand en deuil : son père est mort à 100 ans