Le service de rencontre Facebook Dating débarque en France

·2 min de lecture
Le service de rencontre Facebook Dating débarque en France
Le service de rencontre Facebook Dating débarque en France

Facebook a enfin lancé son service de rencontre intégré à son application en Europe, avec un retard de neuf mois sur le lancement officiel qui était initialement prévu pour la Saint-Valentin. La mise en ligne de Facebook Dating a été reporté suite aux inquiétudes des régulateurs en matière de protection des données en Irlande.

Le service de rencontre, qui apparaît sous la forme d'un nouvel onglet sur l'application Facebook, propose des partenaires à ses utilisateurs en fonction des préférences, des intérêts et de l'activité sur Facebook. Les utilisateurs peuvent envoyer un "like" et un message à une autre personne, ou un "Secret Crush" — similaire à un "super-like" sur Tinder— pour montrer qu'ils sont vraiment intéressés.

A lire aussi - Une étude montre la différence dans l'utilisation de Tinder entre hommes et femmes

Le service de rencontre ne suggérera pas les amis Facebook actuels comme partenaires potentiels, n'avertira pas les gens lorsqu'un utilisateur rejoint Dating, et ne montrera aucune activité liée aux rencontres sur le fil principale de Facebook, a confirmé le réseau social dans une déclaration. Pour accéder au service, il faudra créer un compte différent de son compte Facebook, bien que l'activité de l'utilisateur sur le réseau social sera utilisée pour les recommandations.

Graham Doyle, commissaire adjoint à la surveillance irlandaise, a déclaré que le géant des réseaux sociaux avait fourni des "précisions détaillées" sur le traitement des données personnelles dans le cadre de la plateforme de rencontre, selon Bloomberg. "Nous continuerons à surveiller le produit lors de son lancement dans l'UE cette semaine", a-t-il déclaré.

La Commission irlandaise de protection des données aurait déclaré en février qu'elle n'avait été informée que dix jours à l'avance du lancement de Facebook Dating, selon le Wall Street Journal. Les régulateurs étaient inquiets que Facebook n'ait pas mené une évaluation correcte de la protection des données avant le lancement.

Facebook (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

La mortalité par Covid-19 pourrait être accrue de 19% par la pollution de l'air en Europe
La Nasa a découvert de la glace d'eau sur la Lune qui pourrait être exploitée pour un voyage vers Mars
Ceux qui ont eu le Covid-19 sans symptôme perdraient plus vite leurs anticorps
Covid-19 : une simulation identifie les places les plus sûres dans une salle de classe
Les extraterrestres qui seraient sur les exoplanètes proches devraient voir les signes de la vie sur Terre