"Nous serons exemplaires": Valérie Pécresse promet des meetings avec jauge et pass sanitaire

·1 min de lecture

Accusée par la majorité présidentielle d'être passive face à la crise sanitaire, Valérie Pécresse a assuré qu'elle serait "exemplaire" dans l'organisation de ses meetings, avec des jauges et l'obligation du pass sanitaire pour participer.

La candidate LR à la présidentielle Valérie Pécresse a annoncé jeudi à Nantes que ses meetings se tiendraient avec jauge en promettant d'être "exemplaire".

"S'il y a des jauges pour les spectacles en intérieur, il y aura des jauges dans mes meetings. Il y aura aussi des pass, comme dans les salles de spectacle. Il n'y aura pas de dérogation: nous serons exemplaires", a déclaré la candidate, après une visite du commissariat de police de Nantes.

Valérie Pécresse se défend

Les candidats à la présidentielle sont divisés sur l'application dans leurs meetings de campagne des nouvelles jauges anti-Covid: le RN, les Insoumis et l'équipe d'Éric Zemmour y sont opposés tandis que le parti présidentiel LREM a annoncé qu'il allait les appliquer. "Je veux tout faire pour éviter le confinement des vaccinés: ça me semblerait injuste pour eux. Il faut tout faire pour éviter un nouveau confinement et j'appelle à la vaccination", a aussi ajouté Valérie Pécresse.

Répondant aux attaques de la majorité présidentielle quant à sa passivité face à la crise sanitaire, elle s'est dite au contraire "totalement proactive". "La majorité a peut-être la mémoire courte. C'est moi qui ai amené les masques, qui ai pris toutes les mesures pour sécuriser les transports en commun et je me bats pour ne pas les fermer la nuit du 31 décembre", a-t-elle assuré.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Jauges, passe sanitaire… Pourquoi les meetings politiques échappent à la règle

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles