: Le serment des cinq lords vient de paraître

By Jove ! Blake et Mortimer sont de retour avec Le serment des cinq lords (Dargaud). Un album qui plonge les deux héros dans une enquête palpitante au cœur de l’Angleterre des années 50 sur les traces de l’une de ses figures de légende, Lawrence d’Arabie.

Malgré le décès de leur créateur Edgar P.Jacobs en 1989, Blake et Mortimer sont plus vivants que jamais. L’éditeur Dargaud a eu la bonne idée de prolonger la franchise en la confiant à des pools de dessinateurs et auteurs qui chacun leur tour font revivre l’univers imaginé par Jacobs. C’est donc cette fois Yves Sente et André Julliard qui s’y collent, le premier au scénario, le second au dessin, un tandem déjà à l’origine de l’un des tous meilleurs Blake et Mortimer, La machination Voronov.
Dans Le serment des cinq lords, les deux héros enquêtent sur de mystérieux vols qui ont lieu dans la collection archéologique de l’Ashmolean Museum d’Oxford et sur une série de meurtres qui y semblent liés. D’abord chacun dans leur coin, puis ensemble, Blake et Mortimer ne seront pas trop de deux pour comprendre le fin mot de l’histoire. De l‘Histoire même avec un grand H puisqu’ils seront confrontés aux mystères de Lawrence d’Arabie, cette figure emblématique de l’histoire britannique. Ils plongeront également, comme c’est souvent le cas depuis plusieurs albums, aux racines mêmes de l’histoire personnelle des personnages, notamment de Francis Blake.
L’enquête est vraiment passionnante, bien menée, avec ses rebondissements et ses coups de théâtre. Yves Sente a une nouvelle fois imaginé un scénario original et bien dans l’esprit d’Edgar P.Jacobs Le dessin d’André Julliard est lui aussi de qualité, fidèle à la ligne claire du créateur. Le lecteur est véritablement plongé en immersion dans l’ambiance de l’Angleterre des années 50. Ce Serment des cinq lords est une vraie réussite qu’il faut signaler à l’heure où les reprises de franchise ne sont pas toujours heureuses (le dernier décevant Lucky Luke par exemple).
Et pour les (...)

Lire la suite sur gala.fr

: Le serment des cinq lords vient de paraître
Tout commentaire contraire à la réglementation en vigueur (et notamment tout commentaire à caractère raciste, antisémite ou diffamatoire) pourra donner lieu à la suppression de votre compte Yahoo
Le cas échéant, certains commentaires que vous postez pourront également donner lieu à des poursuites judiciaires à votre encontre.