"Les Frères Scott": Sophia Bush critique les tournages de la série

·1 min de lecture
Sophia Bush sur la scène du "Teen Vogue Summit 2019" à Los Angeles, le 3 novembre 2019.  (Photo: Randy Shropshire via Getty Images)
Sophia Bush sur la scène du "Teen Vogue Summit 2019" à Los Angeles, le 3 novembre 2019. (Photo: Randy Shropshire via Getty Images)

SÉRIES - Le petit monde des séries télévisées n’est pas tout rose. La comédienne Sophia Bush, qui a joué le rôle de Brooke David Baker dans “Les Frères Scott” de 2003 à 2012 a dénoncé, dans une vidéo, la “fétichisation” et la manipulation de la part des équipes de la série.

L’actrice de 38 ans s’est exprimée lors d’un podcast diffusé le 29 mai sur YouTube dans lequel elle aborde différents aspects du tournage des célèbres aventures des lycéens de Tree Hills. Elle affirme avoir été obligée, à plusieurs reprises, de rejeter certaines scènes car elles étaient “dégoûtantes” et inadaptées à un rôle d’adolescente.

“Mes amies présentes et moi-même avions remarqué que les dialogues entre les personnages n’étaient pas ce qu’ils devraient être. Le comportement que nous devions adopter n’était pas normal non plus”, a-t-elle déclaré. “Nos rôles ressemblaient aux fantasmes d’un vieil homme pervers”.

Une “fétichisation” des jeunes acteurs de la série

Lauréate d’un Teen Choice Award pour son rôle dans le film “Hitcher” en 2007, Sophia Bush rappelle que les femmes de la série commençaient à être adultes mais devaient jouer le rôle de lycéennes. Une situation qui a provoqué en elle un mal-être car les équipes de tournage attendaient d’elle d’être une “adulte” à part entière, alors qu’elle n’avait que 21 ans.

Plus étonnant encore, la comédienne ajoute qu’il y avait une certaine “fétichisa...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles