Serge Nedjar, patron de CNews, accuse Véran de boycotter sa chaîne et France 2 de "censure"

Claire Tervé
·.
·1 min de lecture
Le patron de CNews accuse Véran de boycotter sa chaîne et France 2 de "censure" (Photo: un journaliste de CNews sur le terrain. REUTERS/Stephane Mahe (Photo: Stephane Mahe / Reuters)
Le patron de CNews accuse Véran de boycotter sa chaîne et France 2 de "censure" (Photo: un journaliste de CNews sur le terrain. REUTERS/Stephane Mahe (Photo: Stephane Mahe / Reuters)

MÉDIAS - Les médias du service public “se comportent comme des juges”. C’est la conviction que Serge Nedjar, directeur général de CNews, a partagé auprès du JDD dans une interview publiée ce 3 janvier. Le patron de la chaîne numéro 16 a dénoncé le comportement des rédactions du groupe France Télévisions, mais aussi d’Olivier Véran, qu’il accuse de boycotter sa chaîne.

Dans les colonnes de l’hebdomadaire, Serge Nedjar assure que le ministre de la Santé “refuse ostensiblement de venir” sur CNews. “Qu’un ministre ne veuille pas répondre sur la deuxième chaîne d’info du pays est incompréhensible. Il tourne le dos à des millions de téléspectateurs qui à ses yeux ne méritent sans doute pas d’être informés”, dénonce-t-il.

Ceci en assumant et revendiquant de son côté une “totale liberté” d’expression pour ses “journalistes, mais aussi pour les éditorialistes et intervenants extérieurs”.

“Cela s’appelle la démocratie”

Serge Nedjar en profite par ailleurs pour attaquer France 2 et France inter qui, selon lui, n’inviteraient pas certains éditorialistes, scientifiques ou écrivains qui viennent sur CNews. Il assure que les chaînes de France Télévisions “censurent et se comportent comme des juges (...) et pratiquent l’indignation sélective. Mais le public n’est pas dupe. Il a repéré ces partis pris”.

Une accusation que la directrice de l’information de France inter Catherine Nayl et le directeur de l’information de France Télévisions, Laurent Guimier ont très vite dé...

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.