Serge Gainsbourg : sa fille Charlotte en dit plus sur l’ouverture du « musée » de son père

·1 min de lecture

Perdre un parent est une épreuve particulièrement douloureuse pour un enfant. Alors quand on s’appelle Charlotte Gainsbourg, autant dire qu’il est encore plus compliqué d’accepter la situation. A l’aube de ses 50 ans, l’actrice d’Antichrist a pourtant réussi son deuil malgré des débuts chaotiques. Penser à lui est moins douloureux et elle a même passé un cap : celui de partager les souvenirs et l’intimité de son père avec les nombreux fans qui pleurent encore sa disparition. Durant de nombreuses années, Serge Gainsbourg a vécu au 5 bis rue de Verneuil, maison même dans laquelle il fut emporté par une crise cardiaque à l’âge de 62 ans le 2 mars 1991 : « J’ai très mal fait le deuil de mon père, parce qu’il y avait un tel phénomène public autour de lui. Et j’étais jeune aussi, j’avais 19 ans donc… Je me suis protégée. J’ai gardé cette maison, au fond, comme s’il allait revenir, des idées un peu fantomatiques. Je n’ai rien cassé. Je n’ai pas regardé la mort en face », confiait-elle en janvier à Madame Figaro.

Après avoir gardé cette maison rien que pour elle, Charlotte Gainsbourg a donc décidé d’ouvrir ses portes au public. Si la date précise d’ouverture n’est pas connue pour l’instant, le projet « se concrétise enfin » : « Je touche encore du bois depuis le temps que je m’y consacre. J’ai enfin trouvé une personne de confiance qui m’accompagne sur le projet. J’avais besoin d’être épaulée », confie la compagne d’Yvan Attal dans Les Inrockuptibles.

Charlotte Gainsbourg a livré de nouveaux (...)

Lire la suite sur le site de Voici

PHOTO Shy'm : sa publication très intime sur un sujet tabou post-accouchement
PHOTO Patrick Bruel profite du soleil et enchante ses fans avec un nouveau cliché
PHOTOS Pauline Tantot : en body transparent sur Instagram, ses abonnés lui font de véritables déclarations
Meghan Markle et Harry vont-ils tout dire sur les tensions qui règnent avec la famille royale ?
George Clooney : ce que sa femme Amal lui interdit formellement de faire à leur fille