Serge Ekué : « Pas de traitement spécifique pour l’Afrique »

·1 min de lecture
Déjà le conseiller spécial de l'ex-président de la BOAD, Christian Adovelande avant sa nomination en août 2020, Serge Ekué n'en a pas moins des idées noivatrices pour son institution pour les années à venir. 
Déjà le conseiller spécial de l'ex-président de la BOAD, Christian Adovelande avant sa nomination en août 2020, Serge Ekué n'en a pas moins des idées noivatrices pour son institution pour les années à venir.

À peine assis dans le confortable fauteuil qui nous fait face dans son vaste bureau épuré qui surplombe Lomé, la capitale du Togo, Serge Ekué, le président de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD) attaque son sujet. Et il n'est pas avare en mots. Les mutations de l'environnement économique et financier du monde passionnent ce banquier né à Porto-Novo, au Bénin, en 1966, qui a passé la majeure partie de sa carrière chez Natixis à Londres dès ses études terminées en France. Arrivé en août dernier pour diriger l'une des banques régionales de développement les plus dynamiques du continent africain, il s'est forgé une solide réputation dans le monde des affaires, tant à l'étranger qu'en Afrique. Il faut dire que Serge Ekué, réputé pour sa discrétion, poli et très structuré, a parcouru le monde entier pour ses différents postes notamment en Asie, du Japon à Singapour en passant par la Corée du Sud. Là-bas, il a observé le fonctionnement des fonds d'investissement, des fonds de pension, des pensions de retraite, mais aussi des plus grandes entreprises comme Samsung.

Si Serge Ekué a pris ses fonctions avec l'intention de s'inscrire dans la droite ligne de son prédécesseur, Christian Adovelande, qui a relevé avec brio cette institution fondée il y a 48 ans, il y a, semble-t-il, des signes d'un changement important dans l'approche des solutions. D'abord, parce que la zone ouest-africaine est plus dynamique, plus intégrée qu'il y a dix ans. Cependant, avec [...] Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles