Municipales en Serbie : six mois après un scrutin décrié, le parti au pouvoir remporte Belgrade

Le président serbe Aleksandar Vucic a annoncé dimanche que son parti avait remporté les municipales à Belgrade. En décembre, des "irrégularités" avaient entaché les élections législatives et locales, déclenchant deux semaines de manifestations. Incapable de trouver une majorité, le parti au pouvoir avait finalement dû se résoudre à un nouveau scrutin dans la capitale.

Six mois après un premier scrutin entaché de fraudes, suivi de manifestations et de protestations internationales, le parti au pouvoir en Serbie a remporté les élections à Belgrade, a annoncé le président Aleksandar Vucic dimanche 2 juin au soir.

"Nous avions la majorité même après le 17 décembre à Belgrade", a déclaré le président dans la soirée, dans un discours retransmis en direct. "Mais nous estimions que ce n'était pas assez légitime, parce que d'autres ne voulaient pas former une coalition avec nous. Maintenant, nous aurons 62 ou 63 sièges", a dit Aleksandar Vucic. Mi-décembre, le Parti progressiste serbe du président (SNS, droite nationaliste) avait remporté 49 des 110 sièges du conseil municipal.

Selon les premiers résultats publiés par le Centre pour des élections libres et la démocratie (CeSID) et Ipsos, le SNS est arrivé en tête avec 53 % des voix à Belgrade. Avec 17 % des voix, Kreni Promeni ("Allez le changement"), nouveau venu dans l'opposition, arrive deuxième.

Incapable de trouver une majorité, le SNS a finalement dû se résoudre à un nouveau scrutin.

Avec AFP


Lire la suite sur FRANCE 24

Lire aussi:
En Serbie, la contestation contre la fraude électorale se poursuit dans la rue
Élections en Serbie : la victoire du camp présidentiel confirmée à l'issu d'un scrutin décrié
En Serbie, des manifestants tentent de forcer l'entrée de la mairie de Belgrade