Publicité

Serbie: ouverture du procès de la tuerie de l'école Ribnikar à Belgrade

Presque 9 mois après le massacre dans un collège à Belgrade en Serbie, au cours duquel un élève avait tué 9 de ses camarades et le gardien de l'établissement, le procès de 4 personnes, dont les parents du tueur, s'ouvre à Belgrade

Avec notre correspondant à Belgrade, Laurent Rouy

La fusillade dans l'école Ribnikar de Belgrade en mai 2023 avait causé 10 morts et 7 blessés, mais le tueur, un élève de 13 ans, n'ayant pas atteint la majorité pénale, il ne sera pas jugé. En revanche, le procès de 4 adultes, dont les parents de l'auteur, s'est ouvert aujourd'hui à Belgrade.

Le père du tireur est accusé d'atteinte aggravée à la sécurité et risque 12 ans de prison. Il détenait légalement les armes utilisées pour la fusillade, mais apparemment, il ne les avait pas rangées dans un coffre-fort comme le prévoit la loi. Il aurait aussi emmené son fils dans un club de tir pour lui montrer le fonctionnement de l'arme.

La mère du tireur, dont on a retrouvé l'ADN sur une douille, est accusée de détention illégale de munitions et risque 2 ans de prison.

Les deux autres personnes à la barre, le propriétaire et l'instructeur d'un club de tir, sont accusés de faux témoignages et risquent trois ans de prison.

Bien que les accusés soient majeurs, le tribunal a décidé d'imposer le huis clos, pour protéger les témoins mineurs attendus à la barre. Une décision regrettée par la défense. Le procès se poursuivra demain.

À lire aussiSerbie: fusillade meurtrière dans une école de Belgrade


Lire la suite sur RFI