"Je serais ravi": Olivier Marchal aimerait faire tourner Michel Sardou dans un film

A 77 ans, Michel Sardou prend définitivement sa retraite. Mais le chanteur ne serait pas opposé à un ultime rôle au cinéma. "Le seul truc qui m'amuserait, c'est tourner avec Olivier Marchal, car je l'aime bien", a-t-il révélé dans les colonnes du Parisien.

"Évidemment que je serais ravi", a répondu jeudi 14 mars sur BFMTV Olivier Marchal. Et d'ajouter: "Michel, c'est un immense artiste qui a bercé toute mon adolescence. J'ai pris mon premier gros râteau au bal du lycée sur La Maladie d'amour."

"Ce sera avec plaisir. Je vais y réfléchir", a poursuivi le réalisateur, qui est ami avec le chanteur depuis plus de vingt ans et a signé le clip de sa chanson Beethoven. "Ce sera un honneur de t'avoir un de ces quatre devant ma caméra."

"Tu le sais, on s'est raté, j'avais un projet de film sur la montée du banditisme entre 43 et 47, j'avais un joli rôle pour toi malheureusement le film ne s'est pas fait à cause du budget", a-t-il ajouté.

Admiration et affection

"Merci pour toute l'admiration et toute l'affection que tu me portes. On ne se voit pas beaucoup mais tu sais que tu es quelqu'un qui compte beaucoup pour moi", a-t-il conclu.

Michel Sardou a joué aux figurants et fait des apparitions dans une demi-douzaine de films dont Paris brûle-t-il ? en 1966 et Promotion canapé en 1990. Plus récemment, il a joué au théâtre dans N'écoutez pas, mesdames ! de Sacha Guitry.

Article original publié sur BFMTV.com