"Sans lui je serais morte": un Français sauve 14 personnes d'un bus en flammes en Egypte

·3 min de lecture

Le 13 avril dernier un accident de car en Egypte faisait 10 morts et 14 blessés. Parmi eux, l'histoire de ce Normand, blessé, mais aussi sauveur de plusieurs passagers.

Ce devait être un simple voyage en famille. "On avait prévu depuis longtemps de s'offrir une croisière sur le Nil pour visiter les pyramides et les temples", explique Stéphanie dans les colonnes de Paris-Normandie ce mercredi.

Avec son mari Emmanuel Marcant, les Rouennais sont revenus auprès du quotidien régional sur ce qu'ils ont vécu lors de leur séjour en Egypte, la semaine dernière. Le 13 avril, un accident de bus a fait 10 morts, dont 4 ressortissants français, et 14 blessés, à Assouan, dans le sud du pays. Le couple se trouvait à bord du véhicule.

"Le 12, on a dormi sur le bateau, amarré à Assouan, mais on s'est levé pour prendre le petit-déjeuner à 3h30 du matin, car ensuite il y avait plus de trois heures de route en bus pour rejoindre les temples d'Abou Simbel. On est parti à 4h15 (le 13 avril) pour 300 kilomètres sur une route dans le désert. C'était le même bus que pour la balade de la veille, un bus en bon état, pas inquiétant", raconte Emmanuel Marcant.

Le bus s'embrase totalement

A bord, le trajet des Français et des Belges se passe bien lorsque Emmanuel Marcant explique avoir été réveillé par les freins du bus avant de ressentir un impact "très violent". Ce dernier a été causé par une collision avec un pick-up roulant en sens inverse.

"Je me suis retrouvé nez à nez avec Stéphanie qui était inconsciente. J'ai vu les flammes qui prenaient au niveau du chauffeur, j'ai hurlé pour dire de sortir du bus", se souvient Emmanuel auprès de nos confrères.

Rapidement, le Normand, bien que blessé, force non sans mal la porte arrière du bus pour en extraire le maximum de personnes. Parmi lesquelles sa belle-mère, Michèle, gravement blessée aux jambes. Emmanuel Marcant multiplie ainsi les allers-retours. Au total, il sauve 14 personnes dont huit Français.

"J'ai tenté d'aller chercher d'autres personnes, mais malgré mes appels il n'y avait pas de réponse".

Sa compagne Stéphanie le qualifie de héros. "Sans lui, je serais morte et beaucoup d'autres aussi", estime-t-elle.

Les secours arriveront 40 minutes plus tard pendant que tous assistent impuissants à l'embrasement total du bus.

7000 personnes tuées dans des accidents de la route en 2020 en Egypte

Dans le journal local, Emmanuel Marcant explique s'être installé à l'arrière du bus par réflexe. "A l'armée on m'avait dit de m'installer là car les accidents c'est souvent à l'avant".

En Egypte les accidents de la circulation sont courants. Les routes sont souvent mal entretenues et le code de la route peu respecté.

Officiellement, 7000 personnes ont été tuées dans des accidents de la circulation en 2020 dans le pays le plus peuplé du monde arabe, qui compte 103 millions d'habitants.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Un lapin sauvé d’un immeuble en flammes à Kharkiv en Ukraine

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles