“Il est sans filtre et dit tout sur sa maladie”, “un homme digne, combatif” : dans “Sept à Huit”, Edouard Philippe aborde les causes de son vitiligo, les internautes saluent sa sincérité

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
L'ancien Premier ministre a abordé sans filtre la maladie dont il souffre, le vitiligo.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Dans un entretien accordé à “Sept à Huit” ce dimanche 12 septembre, Edouard Philippe est revenu sur son exercice du pouvoir à Matignon, de mai 2017 à juillet 2020. Une interview au cours de laquelle l’ancien Premier ministre a pu aborder la maladie dont il souffre, le vitiligo, provoquant une dépigmentation de sa barbe. L’ancien locataire de Matignon s’exprimant rarement publiquement sur ce sujet, de nombreux internautes ont particulièrement apprécié sa sincérité.

De passage dans le “portrait de la semaine” d’Audrey Crespo-Mara, Edouard Philippe est revenu pour “Sept à Huit” sur son exercice du pouvoir en tant que Premier ministre d’Emmanuel Macron, de mai 2017 à juillet 2020. Crise des gilets jaunes, catastrophe ferroviaire de Millas, pandémie de covid-19, l’ancien Premier ministre a abordé, sans filtre, ses moments marquants à la tête du gouvernement et aux côtés du président de la République. Si l’actuel maire du Havre reconnaît avoir apprécié l’exercice du pouvoir, il reconnaît “ne pas avoir la même tête” lors de son départ de Matignon par rapport à son arrivée.

“C’est très physique, c’est très stressant.”

Edouard Philippe est spontanément revenu sur les tâches sur sa barbe, cause de nombre de moqueries sur les réseaux sociaux : “C’est très intense donc le corps réagit. J’ai pris des cernes. Ma barbe a blanchi sous l’effet peut-être du stress et sans doute de son impact sur mon métabolisme. Je vous confirme que je suis atteint d’une maladie qui s’appelle le vitiligo, qui n’est ni douloureuse ni contagieuse mais qui est très visible. (...) J’ai une barbe qui a une drôle de couleur, c’est comme ça. Ce n’est pas un sujet, je l’assume et je n’ai pas besoin de m’en excuser, c’est comme ça.”

L’ancien Premier ministre s’est rarement exprimé aussi librement et aussi sincèrement sur ce sujet, surtout à la télévision. De nombreux internautes ont donc salué la démarche de l’homme politique.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lors de cette même interview, Edouard Philippe a mis fin au suspense quant à une éventuelle candidature pour 2022 : évoquant un principe de “loyauté” et de “cohérence”, il a annoncé vouloir soutenir Emmanuel Macron pour la prochaine élection présidentielle.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Edouard Philippe compte donc jouer un rôle important dans la constitution d'une éventuelle nouvelle majorité auprès d'Emmanuel Macron.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles