Sept tonnes de cannabis saisies: garde à vue prolongée pour l'ex-patron de la lutte antidrogue

La garde-à-vue de François Thierry, l'ancien patron de l'office de lutte antidrogue, a été prolongée mardi dans les locaux de l'IGPN, dans l'enquête sur la saisie record de cannabis en 2015 à Paris.

L'ex-patron de l'office de lutte antidrogue (Ocrtis) François Thierry et trois autres policiers étaient toujours en garde à vue mardi dans les locaux de la "police des polices", dans l'enquête sur une saisie record de cannabis en 2015 à Paris, a-t-on appris de source judiciaire.
    
Entendus dès lundi matin à l'Inspection générale de la police nationale (IGPN), François Thierry, l'actuel n°2 de l'Office central pour la répression du trafic illicite de stupéfiants (Ocrtis) Patrick Laberche, un commandant de police et un brigadier-chef de cet office ont vu leur garde à vue prolongée, selon cette source. Les quatre policiers peuvent être interrogés pendant 96 heures, la durée maximale dans une enquête pour trafic de stupéfiants.

Déjà placé en garde à vue début mars

Au moins deux autres policiers de l'Ocrtis ont en outre été entendus comme simples témoins lundi à l'IGPN, selon une source proche de l'enquête. Les enquêteurs ont par ailleurs mené des perquisitions dans les bureaux des personnes en garde à vue et aux domiciles de François Thierry et Patrick Laberche.
    
Désormais en poste à la Sous-direction antiterroriste (SDAT), François Thierry avait déjà été placé en garde à vue début mars dans une enquête confiée depuis mi-2013 à des juges d'instruction, après une saisie de cocaïne à l'aéroport parisien d'Orly.

Opération secrète du service

Dans ces deux affaires,...

Lire la suite sur BFMTV.com

A lire aussi

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages