Sept ressortissants français sont actuellement détenus en Iran, affirme Catherine Colonna

© AFP / BENOIT TESSIER

Jusqu'à présent, on savait que l'Iran détenait cinq ressortissants français ou franco-iraniens. Mais aujourd'hui, on apprend que deux autres ressortissants français ont été arrêtés, portant à sept le nombre de détenus français dans les prisons de la République islamique. C’est ce qu'a indiqué ce samedi au quotidien Le Parisien, Catherine Colonna, la ministre des Affaires étrangères.

Catherine Colonna assure que son ministère est mobilisé pour les faire libérer. Dans cette interview au journal Le Parisien, la cheffe de la diplomatie française confirme qu'il y a actuellement sept et non cinq Français ou Franco-Iraniens détenus dans des prisons iraniennes. Pour des « raisons fallacieuses », estime la ministre. Elle demande leur libération immédiate et un droit de visite consulaire. Dans un échange avec son homologue iranien, ce dernier aurait pris l'engagement de respecter ce droit.

La cheffe de la diplomatie française rappelle l'Iran à ses obligations internationales et envoie cet avertissement à Téhéran. « Si son objectif était de faire du chantage, ça ne doit pas fonctionner. C'est la mauvaise façon de s'y prendre à la France », déclare Catherine Colonna. Elle dénonce cette « diplomatie des otages ».

La « diplomatie des otages », une diplomatie du rapport de force


Lire la suite sur RFI