Sept gestes du quotidien qui abîment le périnée sans que l'on s'en aperçoive

Mélodie Castan

En apparence inoffensifs, certains mouvements et gestes mettent à mal le périnée, un ensemble de muscles pourtant essentiel. Précisions et conseils.

Au bureau, à la salle de sport ou en portant son sac à main… le périnée est malmené au quotidien sans que l'on s'en aperçoive. Pour Joëlle Souffir, kinésithérapeute et pelvi-périnéologue à Paris, la raison est simple : cet ensemble de muscles, situé entre le pubis et l'anus, "se bat en permanence contre la pesanteur et subit des pressions en continu" lors de nos gestes usuels. Il s'agirait pourtant de le bichonner en permanence, et ce dès l'enfance. Essentiel à l'organisme, le périnée soutient les organes du petit bassin, et permet d'éviter les problèmes d'incontinence urinaire ainsi que la descente d'organes. Deux professionnelles indiquent comment exécuter certains gestes du quotidien pour ne plus faire de tort à son périnée.

À lire aussi" L'ultime méthode pour retrouver un périnée élastique

Tousser, éternuer

Une toux un peu forte ou un éternuement met à mal notre plancher pelvien. "Cela comprime le diaphragme, augmente la pression abdominale et donc appuie sur le périnée. Il se contracte à chaque hyperpression dans le ventre. Si la toux est trop forte, la pression exercée sur le périnée sera trop élevée", explique Joëlle Souffir. Lors de la prochaine quinte, la kinésithérapeute recommande de penser à "contracter son périnée pour qu'il absorbe le choc, puis de le relâcher". La respiration profonde peut aider à bien réaliser ce geste et à protéger son plancher pelvien.

En vidéo, ashtanga, nidra, vinyasa petit précis de yoga

Avachi sur sa chaise de bureau

Nous sommes nombreux à adopter une mauvaise posture sur notre siège de bureau, coincés devant nos écrans d'ordinateur. "Quand on est avachi, les épaules se (...) Lire la suite sur Figaro.fr

Bernadette de Gasquet, celle qui voulait révolutionner l'accouchement
Le yoga prénatal, la solution pour être "actrice de son accouchement" ?
Dans les coulisses de l'accouchement : "On apprend aux femmes à devenir mère dans la violence"
Inscrivez-vous à la newsletter du Figaro Madame