Sept à Huit - "Pauvre maman", "Une vraie Avengers protectrice !" : le témoignage de Yeo Moriba, mère de Paul Pogba, touche les internautes

Dans le
Dans le "Portrait de la semaine" qui lui est consacré ce dimanche dans "Sept à Huit", la mère de Paul et Mathias Pogba a confié sa version des faits à Audrey Crespo-Mara. (Capture d'écran TF1)

Ce dimanche 20 novembre, à l’occasion de la diffusion d’un nouveau numéro de "Sept à Huit" sur TF1, Audrey Crespo-Mara a consacré son "Portrait de la semaine" à Yeo Moriba. La discrète mère de l’international français Paul Pogba a décidé de s’exprimer publiquement sur l’affaire qui secoue toute sa famille depuis une enquête ouverte en août dernier par le parquet de Paris. Brisée, la mère de famille a choisi de faire bloc et de défendre ses deux fils impliqués dans l'affaire, Paul et Mathias. Son témoignage a ému les internautes.

Une maman tourmentée. Alors que le Mondial s’ouvre aujourd’hui au Qatar, ce soir dans "Sept à Huit", Yeo Moriba, la mère de Paul Pogba, est l’invitée d’Audrey Crespo-Mara pour un portrait qui lui est consacré. Bien que discrète, celle que l’on considère depuis ces dernières années comme une véritable figure du football français a vu son clan se retrouver au coeur d’une affaire particulièrement médiatisée depuis ces derniers mois. La mère de famille, qui a sorti son autobiographie intitulée “Et à la fin, on gagne” (éditions Fayard) mercredi 16 novembre, parle publiquement de sa jeunesse en Guinée, de son arrivée en France à 19 ans, de ses petits boulots pour élever seule ses enfants, de la victoire en Coupe du monde en 2018 mais aussi, pour la première fois, de "l’affaire Pogba". En effet, le 3 août dernier, une enquête a été ouverte par le parquet de Paris. Les chefs d’accusation sont les suivants : extorsion en bande organisée, tentative d’extorsion en bande organisée et participation à une association de malfaiteurs en vue de commettre un crime. Ces chefs d’accusation portent sur plusieurs faits dont Paul Pogba aurait été victime entre mars et juillet 2022. Le frère aîné de ce dernier, Mathias, a quant à lui été mis en examen en septembre dernier et placé en détention provisoire.

VIDEO - Découvrez la Minute de Paul Pogba

"Elle n'a rien demandé et elle se retrouve au milieu de tout ça..."

L'affaire commence fin mars dernier. Paul Pogba est séquestré pendant cinq heures dans un appartement, piégé par des amis d'enfance et deux hommes cagoulés armés de fusils d'assaut. Ces derniers lui reprochent de ne pas les avoir aidés financièrement alors qu'ils le protégeaient depuis ses débuts. Ils lui réclament alors 13 millions d'euros. Quatre mois après cette séquestration, c'est Yeo Moriba elle même qui se retrouve menacée, chez elle. Mathias, frère aîné de Paul, débarque avec les mêmes amis d'enfance. Ils sont également accompagnés d'un quatrième homme, plus menaçant, qui lui intime de dire à Paul de leur donner de l'argent. Forte tout au long de sa vie, Yeo Moriba prend donc la parole dans ce contexte pour défendre une fratrie ébranlée par cette affaire d'extorsion de fonds présumée. L'ex-capitaine de la sélection féminine de football guinéen a décidé de se battre pour préserver sa famille. Dans son entretien avec Audrey Crespo-Mara (le premier à la télévision), la femme de 52 ans évoque ce combat, l'un des plus difficiles de sa vie de maman. Yeo Moriba entame son interview en donnant des nouvelles de son fils cadet, Paul, privé de Coupe du monde au Qatar pour cause de blessure et fragilisé par cette affaire depuis des mois : "Il commence à se remettre, petit à petit, physiquement et psychologiquement" confie-t-elle. Plus tard dans l'interview, la mère de famille est interrogée sur les vidéos diffusées par Mathias Pogba sur les réseaux sociaux, un mois après être passé chez sa mère avec ses amis d'enfance. Des vidéos pleines de rancoeur dans lesquelles le jeune homme menace de faire des révélations explosives sur son frère Paul si ce dernier ne paie pas les racketteurs. Yeo Moriba explique que son fils Mathias a nécessairement agi sous la contrainte : "Mathias n'est pas comme ça, ce n'est pas mon fils. Il ne peut pas faire ça. Il était sous menace, je peux le jurer" lance la mère de famille, émue. En fin d'entretien, Yeo Moriba s'est montrée très optimiste au sujet de l'avenir du clan Pogba. Pour elle, pas de doute : ses deux fils renoueront des liens très forts, avec ou sans elle.

Cet entretien et ces confidences de Yeo Moriba ont touché les internautes.