Sept à huit - "Thomas et Nabilla version âgée", "Il faut arrêter d'avoir une différence de jugement en fonction du sexe de l'assassin", "La polygamie n'est pas autorisée" : Les internautes sidérés par une "histoire sordide"

Ce dimanche 1er janvier, un reportage de
Ce dimanche 1er janvier, un reportage de "Sept à huit" a sidéré les internautes. Capture écran TF1

Ce dimanche 1er janvier, un nouveau numéro de "Sept à huit" a été diffusé sur TF1. Un reportage en particulier, relatant un crime passionnel, a sidéré les internautes.

Avant de commencer notre article, on tient tout d'abord à vous souhaiter une merveilleuse année 2023. En ce dimanche 1er janvier, un grand nombre de Français a décidé de rester au chaud sous un plaid. Autant dire qu'en ce lendemain de fête, l'activité principale est le repos. Ainsi, certains en ont profité pour regarder les programmes phares dominicaux. Bien évidemment, l'émission "Sept à huit", diffusée sur TF1, en fait partie. En ce premier jour de l'année, les équipes de la chaîne privée ont mis en lumière Omar Sy, dans le portrait de la semaine. Par ailleurs, la foire géante du Texas a déchaîné les passions des internautes, qui ont pointé du doigt "l'exagération" de Dallas. Néanmoins, c'est un tout autre sujet qui a laissé les Twittos sans voix.

Ce dimanche 1er janvier, dans "Sept à huit", un reportage "glauque" et "sordide" a dérangé les abonnés de Twitter. Il s'agit d'une histoire d'amour passionnelle et rythmée par la jalousie, qui s'est clôturée par un drame. Après 50 ans de mariage, Nicole a poignardé son mari Bernard au milieu de la nuit, et a par la suite tenté de se suicider. Mais alors, quel a été l'élément déclencheur de ce drame, qui miraculeusement, n'a fait aucune victime ? Comme les équipes de TF1 l'ont rappelé, les parents de trois enfants ont vécu des tragédies au cours de leur vie. Leur fils est mort d'un accident de la route et une de leurs filles a fait un AVC, qui l'a rendue handicapée. Ces terribles événements ont éloigné le couple et Bernard a trouvé du réconfort dans les bras d'une autre femme, prénommée Josiane.

VIDÉO - Harry Roselmack : "J’ai découvert que j’étais noir à 14-15 ans"

Comme le rappelle la voix-off de "Sept à huit", cette liaison était connue par tous. Aussi bien par Nicole que par les habitants de Saint-Fort-sur-Gironde (Charente-Maritime), au sud de Royan. Et si Bernard a tenté de quitter son épouse pour sa maîtresse, cette dernière l'aurait menacé de se suicider. Le père de famille a alors expliqué qu'il avait attendu avant d'annoncer son départ définitif.

"C'est un peu sordide"

Mais c'est lors d'une soirée en 2018 que le cauchemar de ce couple a démarré. Après avoir passé quelques jours en compagnie de sa maîtresse, l'homme est rentré chez lui pour annoncer à Nicole qu'il la quittait. Il a alors tenu à "lui faire l'amour une dernière fois", mais après leur nuit d'adieu, il s'est endormi. Nicole serait alors descendue dans la cuisine afin de chercher un couteau et c'est à ce moment-là qu'elle aurait poignardé son mari. Face caméra, elle a confié qu'elle ne se souvenait pas de tout ce qui s'était produit puisqu'elle avait pris plusieurs anti-dépresseurs afin de dormir et d'oublier la séparation. Cela laisse donc supposer que le meurtre n'était pas prémédité. Cette mamie, âgée de 70 ans, a alors passé une année en détention provisoire pour "tentative de meurtre sur conjoint". En (re)découvrant cette histoire, les internautes sont restés choqués.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"Il faudrait savoir ce qu’il veut le Bernard"

Et si le crime en lui-même a secoué la Toile, c'est un tout autre élément qui a laissé les Twittos abasourdis. En effet, face-caméra, Bernard, qui vit actuellement avec sa maîtresse Josiane, a expliqué qu'il désirait que Nicole soit acquittée. La raison ? Il ne lui en veut pas et il l'aime encore passionnément. Il ne souhaite qu'une chose, retourner vivre dans sa maison où le crime a eu lieu, avec son épouse. En entendant les propos de Bernard, les internautes sont restés sidérés, rappelant au septuagénaire que la polygamie n'était pas autorisée en France. Certains ont même eu une pensée pour Josiane, qui doit sans doute être en colère en découvrant ce reportage de "Sept à huit".

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"Thomas et Nabilla version âgée"

En regardant ce reportage de "Sept à huit", les internautes se sont rappelés d'une histoire similaire qui a fait les gros titres de la presse. À l'instar de Josiane, la célèbre candidate de télé-réalité, Nabilla, avait poignardé son compagnon Thomas en novembre 2014. Malgré ce geste, l'amour a été plus fort que tout. Huit années plus tard, le couple vedette du petit écran est toujours ensemble. Pour des Twittos, Josiane et Bernard sont la "version âgée" de Nabilla et Thomas.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

"Il faut arrêter d'avoir une différence de jugement en fonction du sexe de l'assassin"

Bien que Nicole ait poignardé son mari, elle est celle qui possède le plus de soutien. Tant de la part de la famille du couple, que de celle des habitants de leur ville. Pour les abonnés de Twittos, ce détail est "scandaleux" et certains ont tenu à rappeler que si la situation avait été inversée, Bernard n'aurait reçu "aucun soutien". Des internautes ont condamné la différence de traitement entre un homme et une femme qui tente de commettre l'irréparable.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.
Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Le procès de Nicole s'est déroulé en décembre 2022. La septuagénaire a été condamnée à 8 ans de prison.

VIDÉO - Pierre Niney dans le "Portrait de la semaine" de Sept à huit sur TF1