Sept à Huit : l'émission accusée d'avoir grimé une témoin en femme noire

Dimanche 16 février 2020, TF1 diffusait un nouveau numéro de Sept à Huit. Dans ce dernier, Nina, 17 ans, victime de viol et ancienne prostituée se confiait sur son parcours, en vue de la promotion de son livre coécrit avec son père, Papa, viens me chercher. Si la séquence aurait pu passer inaperçue, s'était sans compter sur le maquillage utilisé afin que l'adolescente garde son anonymat. Perruque afro, fond de teint pour noircir la peau... Il n'en fallait pas plus pour que les internautes accusent l'émission de blackface !

Sur Twitter, les téléspectateurs n'ont pas manqué d'exprimer leur mécontentement : "Donc les noirs, on est des déguisements ?" ou encore "Le blackface de Sept à Huit c'est une sombre blague ? Donc au lieu de flouter son visage ou de l'interviewer de dos, ils ont préféré la déguiser en noire." De son côté, un responsable de la communication du groupe TF1 a confié au Huffington Post : "Le grimage a bien eu lieu, les portraits de Sept à Huit étant toujours filmés à visage découvert. La priorité était de préserver l'anonymat du témoin. Ce grimage ne débouche pas en aucun cas sur un dénigrement. Tout ça a été fait dans l'intérêt de la personne."

Harry Roselmack a réagi après la diffusion de l'émission

Face aux attaques des internautes, l'animateur de 46 ans a répondu à la polémique dans une tribune ce lundi 17 février 2020 : "Le choix de ce maquillage a été opéré après tests, par des spécialistes, avec l'accord de Nina et ses parents. Sans entrer dans des détails qui pourraient aider à identifier Nina, ce choix était le plus efficace sur le plan visuel. Par ailleurs, il nous est arrivé dans un contexte similaire de valider le maquillage inverse : éclaircir une femme noire pour lui permettre de témoigner dans notre Portrait de la semaine. Doit-on y voir un procédé raciste ?" Ces explications, suffiront-elles à stopper la polémique ?

Retrouvez cet article sur Telestar.fr

Après Lââm, Larusso s'en prend à son tour au reportage de Sept à Huit : "C'est monstrueux"
Le coup de gueule de Lââm après un reportage de Sept à Huit : "Je suis en colère"
Qui est Stéphanie Davoigneau, la nouvelle voix de Sept à huit 
VIDEO. Furieux d'avoir été coupés au montage, deux YouTubeurs balancent sur Sept à Huit
Thierry Demaizière quitte l'émission Sept à Huit