"Je me suis senti seul": en larmes, Kimmich critique l’attitude du Bayern Munich pendant la pandémie de Covid-19

Un véritable sentiment d’abandon. Durant la pandémie de Covid-19, Joshua Kimmich avait choisi de ne pas se faire vacciner "pour des raisons personnelles". À l’époque, son cas avait suscité un vif débat en Allemagne, confrontée à plusieurs vagues de reprise de la circulation du virus.

Durant la polémique, le milieu de terrain allemand aurait aimé avoir plus de soutien du Bayern Munich. "Je me suis senti seul pendant trop longtemps", confie Kimmich, en larmes, dans un documentaire de la ZDF. "Cela fait presque sept ans que je suis au club et il n'y a pas eu beaucoup de scandales autour de moi. C'est le premier coup de frein et c'est là que j'ai vu comment le club a réagi. Je suis déçu et aussi blessé."

"Ce n'est pas comme si la confiance pouvait être rétablie en une ou deux conversations"

À cette époque, le Bayern Munich avait choisi de réduire les salaires des joueurs non-vaccinés contre le Covid-19 et placés à l'isolement. C’était le cas de Kimmich, contaminé à plusieurs reprises par le virus.

"Le sentiment de confiance que j'avais envers le club auparavant a bien sûr été rompu", poursuit l’international allemand dans ce documentaire tourné en 2022. "Je ne sais jamais ce qui va être divulgué au public lorsque je parle à une personne ou à une autre. Ce n'est pas comme si la confiance pouvait être rétablie en une ou deux conversations."

Après cette difficile période, Kimmich est toutefois resté fidèle au Bayern Munich. La saison dernière, il a disputé 43 matchs toutes compétitions confondues avec le club bavarois, où il est sous contrat jusqu’en juin 2025.

Article original publié sur RMC Sport