Se sentant « asphyxiés », les psychologues manifestent partout en France

·1 min de lecture

PSYCHOLOGIE - Selon eux, la crise du Covid-19 devrait ouvrir les yeux sur l’importance de leur travail

« Ni bradés, ni soumis » : plusieurs milliers de psychologues ont manifesté, ce jeudi 10 juin, en France dans le cadre d’une journée de grève contre le « travail à la chaîne » et les nouvelles réglementations qui précariseraient toujours plus le métier, selon eux.

« Il est hors de question d’accepter comme ça, ce qui nous est proposé, voire imposé », assure Garance Journeau, psychologue clinicienne sur Paris, brandissant un « Vous la voyez notre colère » accolé à une tache d’encre faisant référence au test de Rorschach, un outil d’évaluation psychologique.

Les professionnels du privé et du public se mobilisent

« Les décisions sont prises sans nous consulter. Ce n’est pas un oubli, c’est une volonté de nous ignorer. Ce constat est d’autant plus incompréhensible que la crise sanitaire a mis en avant l’importance des psychologues », explique Annie Perrier-Giraud, responsable syndicale de la Fédération française des psychologues et de psychologie (FFPP) en Aquitaine.

(...) Lire la suite sur 20minutes

À lire aussi :
Déconfinement : Comment les hypersensibles peuvent-ils mieux aborder le retour au bureau ?
Toulouse : A l'écoute des patients en fin de vie, elle couche sur le papier leurs histoires et leurs mémoires
Déconfinement : « Depuis le 19 mai, j’enchaîne les sorties »… Comment se passe le retour de la vie sociale chez les jeunes ?