«On se sent en sécurité» : à Marseille, les CRS sauveteurs remplacent les maîtres-nageurs

2.000 : c’est le nombre de sauveteurs diplômés qui manquent sur les plages françaises cet été. Pour faire face à ce manque de maîtres-nageurs , plusieurs communes ont recours aux services des CRS sauveteurs. Cette année, c'est la première fois qu’une équipe va être présente à Marseille et pas n’importe où. Elle sera dans la calanque de Sormiou , une plage isolée, quasiment en zone blanche.

>> Retrouvez tous les journaux de la rédaction d'Europe 1 en replay et en podcast ici

C'est ce qui fait tout son charme : on dirait le bout du monde. Mais une fois en bas de la calanque de Sormiou, après un chemin sinueux, il n'y a presque pas de réseau téléphonique. Par conséquent, les secours mettent trop de temps à intervenir en cas d'urgence.

"Le constat, c'est celui d'une plage qui est quand même très excentrée", explique Frédérique Camilleri, préfète de police des Bouches-du-Rhône. "L'idée est qu'en cas d'urgence, on aura des policiers qui sont en capacité d'intervenir immédiatement et en sécurité."

Une présence essentielle...

Pour Claire, la présence des sauveteurs sur cette plage est essentielle. "Je trouve que c'est une calanque où il y a beaucoup de monde et ça permet aussi de maintenir un lien de contact si jamais il y a une urgence", confie-t-elle.

Ces policiers sauveteurs interviennent sur la plage, mais aussi au large, comme l'explique le major Loïc : "On a tout le matériel pour faire du secours et de la police."

... et rassurante

Ça rassure aussi les touristes, comme ce c...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles