La sensibilité à l'alcool peut permettre de prédire l'alcoolisme

Les personnes qui boivent le plus et aiment ça sont parmi les plus à risques de devenir plus tard alcooliques selon des chercheurs de l'université de médecine de Chicago, qui ont découvert un lien entre le binge drinking et l'alcoolisme à l'âge adulte