Sonia Bompastor va devenir la première femme à entraîner l'équipe féminine de l'OL après l'éviction de Jean-Luc Vasseur

franceinfo avec AFP
·1 min de lecture

Habitué au succès sans vagues, l'Olympique Lyonnais a mis un coup de griffe au premier accroc. Le club lyonnais a nommé, mardi 27 avril, Sonia Bompastor entraîneure de l'OL féminin jusqu'en 2023 en remplacement de Jean-Luc Vasseur, limogé après le récent échec des Lyonnaises face au Paris Saint-Germain en quarts de finale de la Ligue des champions. L'ex-internationale, déjà au club depuis la fin de sa carrière, devient la première femme à prendre la tête du septuple champion d'Europe.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Depuis sa retraite sportive, l'ancienne défenseure de l'équipe de France (156 sélections), 40 ans, officiait depuis 2013 comme directrice du centre de formation féminin de l'OL, l'équipe victorieuse des 14 derniers championnats de France et des cinq dernières Ligues des champions. Passée par Lyon à deux reprises (2006-2009, puis 2010-2013), le PSG (2009-2010) ou Montpellier (2002-2006), Bompastor est la septième internationale la plus capée de l'histoire des Bleues.

Mission championnat pour Bompastor

Sa première mission sera de remporter la D1 féminine, propriété exclusive de la formation lyonnaise depuis la saison 2006-2007. Mais la tâche s'annonce cette fois plus (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi