Semi-conducteurs : vers une introduction en Bourse record à Wall Street ?

Sans doute la plus importante entrée en Bourse. Le champion britannique des microprocesseurs Arm, filiale du japonais SoftBank, a officiellement lancé son processus d'introduction en Bourse à Wall Street, une opération qui pourrait devenir la plus importante dans la technologie depuis celle, pharaonique, du chinois Alibaba.

Si "le nombre d'actions et la fourchette de prix doivent encore être déterminés", selon un communiqué publié lundi, les documents publiés par le groupe confirment que SoftBank Group a récemment racheté pour quelque 16,1 milliards de dollars les 25% de Arm qui étaient détenus par son unité Vision Fund. Cela valorise l'ensemble de l'entreprise à plus de 64 milliards de dollars, soit environ le double du prix de son acquisition en 2016 par le groupe japonais.

L'introduction en Bourse (IPO) pourrait intervenir en septembre, selon la presse, et il pourrait s'agir de la plus grosse opération du genre de cette année, et de l'une des plus importantes dans le secteur de la "tech" depuis celle d'Alibaba à Wall Street en 2014, qui avait rapporté alors 25 milliards de dollars.

Selon les documents préliminaires en vue de l'introduction en Bourse, déposés lundi auprès du gendarme de la Bourse américaine (SEC), "la technologie des semi-conducteurs est devenue l'une des ressources les plus cruciales au monde, car elle permet aujourd'hui à tous les appareils électroniques de fonctionner".

L'entreprise est une référence mondiale dans l'architecture des semi-conducteurs fabriqués (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite