A quelques semaines du grand oral, les élèves de Terminale révisent une dernière fois

·1 min de lecture

Pour les élèves de Terminale, c'est la dernière ligne droite. Les épreuves du Baccalauréat se dérouleront à partir du 17 juin, dans moins trois semaines. Outre l'épreuve de philosophie ou de physique-chimie, les étudiants devront passer le grand oral, une nouvelle épreuve qui compte pour 10% de la note finale. Les lycéens doivent présenter devant deux enseignants pendant cinq minutes deux questions qu'ils préparent et qui doivent porter sur leur spécialité. Une discussion de 10 à 15 minutes aura lieu ensuite avec le candidat pour approfondir le sujet et aborder la question de l'orientation.

>> Retrouvez Europe soir en replay et en podcast ici

Dans le lycée Charlotte Perriand, à Genech, à quelques kilomètres de Lille dans le Nord, un grand oral blanc a été organisé par le corps enseignant pour aider les étudiants à appréhender l'épreuve. "C'est tout nouveau et on n'a pas forcément de recul sur la chose. Surtout que l'écrit, on maîtrise beaucoup plus puisqu'on a nos connaissances, un plan, alors qu'à l'oral, c'est plus compliqué", souligne Albane, une lycéenne, au micro d'Europe 1. 

Garder son calme

L'épreuve est jugée très stressante pour les élèves, pas toujours à l'aise à l'oral et déjà perturbés par la crise sanitaire. "Le grand oral nous a permis de découvrir des élèves sous un nouvel angle, une nouvelle facette", juge un des professeurs de physique-chimie de l'établissement, Ludovic Kosior. "Certains de mes élèves avaient des difficultés en physique mais l'oral perm...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles