Semaine d’art en Avignon : dans "Le Tambour de soie", la danseuse Kaori Ito fait battre le cœur du public

Sophie Jouve
·1 min de lecture

Devant la Chapelle des Pénitents blancs à Avignon, une file d’attente s’allonge toujours alors que la salle est déjà bien pleine. Le Tambour de soie de Kaori Ito et Yoshi Oïda est un des petits bijoux de cette Semaine d’art en Avignon, qui nous permet de découvrir quelques-uns des spectacles annulés en juillet pour cause de Covid.

C’est à Jean-Claude Carrière que Yoshi Oïda a confié l’adaptation de cette histoire de désir, de culpabilité et de transmission entre une jeune femme qui se sent vieillir et un vieil homme qui se sent encore jeune. Cet homme balaye le plateau d’un théâtre et tombe en admiration devant une danseuse qui répète un spectacle avec son musicien. Elle lui promet d’être à lui s’il parvient à faire sonner le tambour de soie.

Une danseuse séduit un vieil homme

Kaori Ito, silhouette gracile et tout le charme et l’espièglerie qu’on lui connaît, incarne cette danseuse qui séduit le vieil homme, joué avec une juvénilité surprenant par Yoshi Oïda, 87 ans, inoubliable compagnon de route de Peter Brook (La Tempête, Le Maharabata…).

"C’est la première fois que je danse en kimono sur un texte traditionnel, nous dira Kaori à l’issue du (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi