Semaine du cerveau : susciter l'excitation sexuelle grâce à des électrodes dans le crâne ?

Julien Hernandez, Journaliste scientifique
·2 min de lecture

Que se passe t-il si on stimule des zones et des réseaux précis au sein même de votre boîte crânienne ? C'est la question que se sont posée des chercheurs américains, chinois et français. Pour y répondre, ils ont mené une expérience scientifique à l'aide d'électrodes intracrâniennes posées chez 67 patients épileptiques qui allaient subir une opération du cerveau. Voici ce qu'ils ont découvert. 

Les prémices de l'expérience 

Les scientifiques savent, depuis plus d'un siècle, que les stimulations intracrâniennes produisent pléthore d'effets variés à différents niveaux : sensations somatiques, hallucinations visuelles, influence sur les émotions et sur la mémoire. Depuis, une question reste en suspens : comment expliquer ces phénomènes ? Pour ce faire, des scientifiques de l'université de Stanford et de Pékin, du collège de médecine de Houston et de l'Institut du Cerveau et de la Moelle épinière à Paris, ont combiné leurs efforts. Ensemble, ils ont publié le 6 juillet 2020 une étude intitulée Intrinsic network architecture predicts the effects elicited by intracranial electrical stimulation of the human brain dans la revue Nature human behaviour.

L'objectif des scientifiques 

Afin de mieux comprendre les mécanismes de la stimulation intracrânienne, les chercheurs voulaient construire une carte complète du cerveau cohérente avec les réponses observées après les stimulations. En effet, depuis plusieurs décennies, la révolution de l'imagerie non invasive a permis de classifier le cerveau en zones et réseaux anatomiques divers. Nous savons aussi, depuis peu, qu'il existe un gradient entre différentes régions dites unimodales — les neurones ne répondent qu’à des stimuli d’une seule modalité sensorielle — et multimodales — un même neurone peut être activé par plusieurs modalités sensorielles.

Aussi, dans ce champ de recherche, on commence à prendre conscience que les stimulations électriques intracrâniennes conduisent à des effets physiologiques qui dépendent de la façon dont...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura