Selon son père, Novak Djokovic est «le leader des peuples opprimés», «le Spartacus du nouveau monde»

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
REUTERS/Kelly Defina/File Photo
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Novak Djoković
    Novak Djoković
    Joueur de tennis serbe

Alors que Novak Djokovic est menacé d’expulsion en Australie en raison d’un problème de visa lié à son exemption médicale lui permettant de ne pas être vacciné contre le Covid-19, son père a partagé sa colère, le qualifiant de nouveau «leader du monde libre».

Alors qu’il pensait pouvoir jouer l’Open d’Australie grâce à une exemption médicale acceptée par l'Etat fédéral de Victoria, alors que la vaccination est obligatoire pour les joueurs, Novak Djokovic est toujours bloqué à l’entrée du pays, retenu pour une histoire de mauvais visa. Le numéro 1 mondial de tennis, qui a obtenu jeudi un sursis avant une possible expulsion du pays, a été qualifié par son père de nouveau «leader du monde libre». Dans une interview accordée au média serbe Telegraf , Srdjan a déploré que son fils soit «retenu captif» par l’Australie, tout en affirmant qu’il n’a «jamais été aussi libre». «Novak est devenu le symbole et le leader du monde libre, le monde des nations et des peuples pauvres et opprimés». Il a ajouté : «Mon fils a montré que même un pays petit mais héroïque comme la Serbie peut avoir le meilleur joueur de tennis et athlète de tous les temps et que la vérité ne peut plus être cachée». Allant toujours plus loin dans ses déclarations, l’homme l’a comparé à un «Spartacus du nouveau monde». «On peut l’emprisonner ce soir, l'enchaîner demain, mais la vérité est comme l'eau et elle trouve toujours son chemin. Novak est le Spartacus du nouveau monde qui ne tolère pas l'injustice, le colonialisme et l'hypocrisie, mais se bat pour l'égalité de tous les peuples de la planète, quelle que soit la couleur de leur peau, quel que soit le Dieu qu’ils prient et combien d’argent ils ont».

"Il retournera chez lui par le premier avion"

Novak Djokovic – qui a refusé de dire s’il était vacciné ou non – avait annoncé en début de semaine son départ pour l’Australie grâce à une dérogation médicale. Mais son visa a été annulé, les douanes australiennes expliquant qu’il «n'a pas fourni les éléments(...)

Lire la suite sur Paris Match

VIDÉO - Djokovic dépose un recours contre son expulsion d'Australie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles