Selon Marine Le Pen, de Gaulle "nous transmet l'espoir de reconstruire" la France

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

A Courseulles-sur-Mer mardi, la candidate du Rassemblement national à la présidentielle a estimé mardi que le général de Gaulle "transmettait l'espoir de reconstruire" la France.

Marine Le Pen, candidate du Rassemblement national à la présidentielle, a estimé mardi à Courseulles-sur-Mer (Calvados) que le général de Gaulle "transmettait l'espoir de reconstruire" la France. Le général de Gaulle, "c'est celui qui porte l'espérance pour la France," et "nous transmet la force de reconstruire en quelque sorte la France comme nous souhaiterions, qu'elle soit libre, souveraine, indépendante, puissante" a-t-elle déclaré à la presse, après avoir déposé une gerbe devant la Croix de Lorraine, symbole de la résistance.

"Nous nous battons depuis 40 ans précisément pour que la France n'abandonne pas une souveraineté, n'abandonne pas cette indépendance, ne s'abandonne pas à la désindustrialisation, à la haine de soi, à la disparition de son influence dans le monde", a ajouté Marine Le Pen.

Le quinquennat "a transformé l'Assemblée nationale en chambre d'enregistrement"

La candidate, dont le parti a pourtant longtemps combattu de Gaulle, doit ensuite prononcer un discours à Bayeux, sur la place où le père de la Ve République s'était lui-même exprimé en juin 1944 après le Débarquement puis en juin 1946 sur la future Constitution.

Marine Le Pen plaide pour un septennat non renouvelable, un scrutin proportionnel et l'usage élargi du référendum. Le quinquennat "a transformé l'Assemblée nationale en chambre d'enregistrement", a-t-elle déploré, en regrettant également "l'abandon de cette qualité, que souhaitait Charles de Gaulle, de président-arbitre au-dessus des partis".

Elle a invité son rival Éric Zemmour, qui se réclame aussi du général de Gaulle, tout en affirmant que le maréchal Pétain a sauvé des juifs, à "un peu de modestie car je trouve qu'il est très orgueilleux dans ses propos".

Le candidat à l'investiture(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles